Aujourd'hui,
URGENT
France: Alexandre Benalla et les quatre autres suspects mis en examen
Politique: Zéphirin Diabré reconduit à la tête de l'UPC pour un mandat de 4 ans
Football: les Étalons juniors se qualifient pour la phase finale de la Can U20 2019 en battant le Gabon par le score de 1 à 0
Burkina: 5 800 000 tonnes de céréales attendues pour la campagne agricole 2017-2018 (Ministre de l'agriculture)
CSC: Mathias Tankoano élu président, Aziz Bamogo à la vice-présidence
Espagne: retrait du mandat d'arrêt international contre Carles Puigdemont
Burkina: Ouagadougou va abriter du 23 au 27 juillet prochain la 24e édition  de la tranche commune entente
Burkina: Augustin Loada revient sur le devant de la scène avec le MTT, un  mouvement d'éveil citoyen 
Coopération: le 7ème Traité d’amitié et de coopération (TAC) Burkina Faso – Côte d’Ivoire se tiendra à Yamoussoukro du 23 au 27 juillet 2018
Android: l'Union européenne condamne Google à une amende record de 4,34 milliards d'euros (RFI)

MONDE

Le président guinéen Alpha Condé a été élu ce lundi 30 janvier par ses pairs pour succéder à son homologue tchadien Idriss Déby Itno à la présidence tournante de l'Union africaine. L'ancien ministre des Affaires étrangères du Tchad, Moussa Faki Mahamat, a pour sa part été porté à la tête de la Commission.


Cette élection a été opérée à huit clos par les Chefs d'Etat africains réunis dans le cadre du 28è sommet de l'organisation panafricaine. Un sommet qui se tient à Addis Abeba, lundi 30 et mardi 31 janvier. Et c'est au cours de la cérémonie d'ouverture de ce sommet que l'élection du président guinéen aux destinées de l'UA a été annoncée.  En passant le témoin à son homologue guinéen, le président tchadien a laissé entendre, « Je tiens à féliciter mon frère, Alpha Condé, élu à la tête de l’Union africaine ». Ce dernier devra assumer sa nouvelle fonction durant un an, conformément aux statuts de l'UA.

Cette même cérémonie d'ouverture du sommet a été marquée par un certain nombre de discours dont celui de la présidente de la Commission, Nkosazana Dlamini Zuma, celui du secrétaire général des Nations unies, António Guterres, celui du président de l’autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, et celui du vice-président cubain, Miguel Díaz-Canel. Le tout, avant l'intervention du nouveau président en exercice de l'organisation.

L'occasion, Mme Zuma l'a saisie pour rendre un hommage vigoureux à la Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et à sa présidente en exercice, Ellen Johnson Sirleaf, pour sa contribution au règlement de la crise en Gambie. Cette dernière a même reçu une distinction des mains de Idriss Déby Itno et de Nkosazana Dlamini Zuma pour s'«être tenu au côté du peuple gambien et avoir défendu les principes fondateurs de l’UA ». Annoncé, le nouveau président gambien Adama Barrow s'est fait remplacer par sa vice-présidente, Fatoumata Tambajan.

A la suite de cette cérémonie d'ouverture, est intervenue l'élection au poste de président de la Commission de l'UA qui a donné le Tchadien Moussa Faki vainqueur.

Des mots pour le dire...

Sondage

Dans une interview accordée à des chaines de télévision le 24 juin 2018, le président Roch Marc Christian Kaboré promet de mettre fin à l’incivisme et à la défiance de l’Etat, en appliquant la loi dans toute sa fermeté. En a-t-il les moyens?

Rejoins-nous sur Facebook

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé