Aujourd'hui,
URGENT
11-Décembre: «Bonne gouvernance et équité sociale pour une nation forte et prospère» est le thème retenu pour l'édition 2018
Filière coton: le gouvernement burkinabè va injecter plus de 14 milliards de F CFA «pour sauver la filière»
Burkina: le groupe Etat islamique dans le grand Sahara (EIGS), revendique l’assassinat du maire de Koutougou 
Culture: La 2e édition des Nuits du Djongo se tiendra du 4 au 6 mai prochain à Pô et à Tiébélé
Sénégal: six mois de prison ferme pour l’élu d’opposition Barthélémy Dias (RFI)
Politique: Roch Marc Christian Kaboré échangera jeudi avec l’opposition politique burkinabè sur des questions d’intérêts nationaux. 
Guinée-Bissau: le nouveau Premier ministre chargé d'organiser des législatives
Média: La radio demeure le canal d’information préféré des Burkinabè (58%)
Média: Savane FM, Oméga FM et RNB, les radios les plus écoutées à Ouagadougou (étude)
Kantchari: Un mort et une centaine de déplacés dans un conflit inter-communautaire (AIB)

MONDE

Comme annoncé la veille, le nouveau président gambien Adama Barrow est rentré ce jeudi 26 janvier après-midi à Banjul où une foule immense l'attendait à l'aéroport.


Vêtu de chéchia et tunique blanches, Adama Barrow est descendu d’un avion militaire sénégalais portant l’emblème de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), accompagné de ses deux épouses et de plusieurs de ses enfants. Dans la foule qui a pris d'assaut les environs de l'aéroport dès le début de l’après-midi pour lui réserver un accueil triomphal, se trouvait la nouvelle vice-présidente Fatoumata Jallow Tambajang.

Le lieu était sous très haute surveillance de militaires sénégalais et nigérians cagoulés et lourdement armés, ainsi que d’un détachement de soldats gambiens. Du reste, le président Barrow a sollicité l'assistance durant six mois, de ces militaires (sénégalais et nigérians) sous mandat CEDEAO.

Rappelons le nouveau président gambien qui regagne ainsi son pays et son fauteuil, a été élu le 1er décembre 2016. Sa victoire a été reconnue par son prédécesseur Yahya Jammeh qui s'est ensuite ravisé le 9 décembre, plongeant la Gambie dans une crise potentiellement explosive. C'est dans un tel contexte marqué par des pressions diplomatiques et militaires sur M. Jammeh, que le nouvel élu Barrow a été accueilli au Sénégal voisin le 15 janvier où il a dû prêter serment le 19 janvier dans le respect du délai constitutionnel. Le voilà de retour ce 26 janvier, cinq jours après l'abandon du pouvoir par Yahya Jammeh qui s'est envolé pour la Guinée équatoriale.

Des mots pour le dire...

Sondage

Lors de son discours sur la situation de la Nation prononcé le jeudi 12 avril 2018 devant la représentation nationale, le Premier ministre Paul Kaba Thiéba a promis la fin des délestages d’électricité pour 2019. A-t-il les moyens de tenir promesse?

Rejoins-nous sur Facebook

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé