Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: la douane et la DGTTM, sont respectivement 2e et 3e parmi les services les plus corrompus (Ren-Lac)
Burkina: la police municipale, service public le  plus corrompu en 2017 (Rapport Ren-lac)
Mali: 1 mort et 6 blessés dans l'accident d'un véhicule du Bataillon Gondaal 3 
Afrique: l'Erythrée rouvre son ambassade à Addis-Abeba après 20 ans de conflit (RFI)
Burkina: l’Union européenne offre plus de 4 milliards de FCFA pour la modernisation de l’enseignement franco-arabe (AIB)
Haïti: le Premier ministre Jack Guy Lafontant démissionne à la suite des violences urbaines
Colombie: premier procès de chefs de la guérilla des Farc devant le tribunal spécial
Russie: Macron félicite Poutine pour un «parfait déroulement» du Mondial-2018
Mondial 2018: Luka Modric élu meilleur joueur du tournoi
Coupe du monde: Roch Marc Christian Kaboré a appelé l'ambassadeur de France au Burkina pour féliciter le peuple et les joueurs français.  

MONDE

Comme annoncé la veille, le nouveau président gambien Adama Barrow est rentré ce jeudi 26 janvier après-midi à Banjul où une foule immense l'attendait à l'aéroport.


Vêtu de chéchia et tunique blanches, Adama Barrow est descendu d’un avion militaire sénégalais portant l’emblème de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), accompagné de ses deux épouses et de plusieurs de ses enfants. Dans la foule qui a pris d'assaut les environs de l'aéroport dès le début de l’après-midi pour lui réserver un accueil triomphal, se trouvait la nouvelle vice-présidente Fatoumata Jallow Tambajang.

Le lieu était sous très haute surveillance de militaires sénégalais et nigérians cagoulés et lourdement armés, ainsi que d’un détachement de soldats gambiens. Du reste, le président Barrow a sollicité l'assistance durant six mois, de ces militaires (sénégalais et nigérians) sous mandat CEDEAO.

Rappelons le nouveau président gambien qui regagne ainsi son pays et son fauteuil, a été élu le 1er décembre 2016. Sa victoire a été reconnue par son prédécesseur Yahya Jammeh qui s'est ensuite ravisé le 9 décembre, plongeant la Gambie dans une crise potentiellement explosive. C'est dans un tel contexte marqué par des pressions diplomatiques et militaires sur M. Jammeh, que le nouvel élu Barrow a été accueilli au Sénégal voisin le 15 janvier où il a dû prêter serment le 19 janvier dans le respect du délai constitutionnel. Le voilà de retour ce 26 janvier, cinq jours après l'abandon du pouvoir par Yahya Jammeh qui s'est envolé pour la Guinée équatoriale.

Des mots pour le dire...

Sondage

Dans une interview accordée à des chaines de télévision le 24 juin 2018, le président Roch Marc Christian Kaboré promet de mettre fin à l’incivisme et à la défiance de l’Etat, en appliquant la loi dans toute sa fermeté. En a-t-il les moyens?

Rejoins-nous sur Facebook

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé