Aujourd'hui,
URGENT
Maroc: le roi gracie la journaliste Hajar Raissouni, condamnée à un an de prison pour avortement illégal
Coopération: le Ghana offre au Burkina 110 millions F CFA pour  soutenir ses efforts dans la gestion de la crise humanitaire
Inde: New Delhi lance un plan de lutte contre la pollution
Burkina: le rapport d’activités 2018-2019 du Haut Conseil du Dialogue social remis au président du Faso
Tunisie: Kaïs Saïed élu président avec 72,71 % des voix (Officiel)
Justice: l'audience du procès de l'affaire dite charbon fin de nouveau renvoyée au mardi 17 décembre 2019
Côte d'Ivoire: Guillaume Soro, candidat à la présidentielle de 2020 
Burkina: la 21 JNLP se tiendra du 18 au 20 octobre sous le thème:«Comment consolider la liberté de la presse face à la menace terroriste ?»
Politique: le CDP va organiser un congrès extraordinaire pour lever les différentes sanctions prises à l'encontre des différents militants
Economie: le prix Nobel d'économie a été attribué à la Franco-Américaine Esther Duflo et aux Américains Abhijit Banerjee et Michael Kremer

MONDE

L’ancien président de la République du Bénin, Thomas Boni Yayi est convoqué au Tribunal de première instance de Cotonou pour le vendredi 7 juin 2019 selon le site La nouvelle tribune du Bénin. Selon le quotidien, maître Renaud Agbodjo, avocat de l’ancien chef de l’Etat béninois, a confirmé cette information qui circulait sur les réseaux sociaux depuis la matinée de ce jeudi.

Le conseil précise que Boni Yayi est attendu devant le juge d’instruction du 4ème cabinet, Auber Kodjo. Pour l’heure, aucune précision n’est donnée sur l’objet de cette convocation. Mais tout porte à croire que cela est relatif au dossier des 1er et 2 mai dernier.

En effet, depuis plus d’un mois, après les soulèvements populaires suite à la militarisation du domicile de l’ancien président à Cadjèhoun, il est sous résidence surveillée. Dans le procès des personnes arrêtées lors de ces événements des 1er et 2 mai, le juge Azo s’est déclaré incompétent la semaine dernière. Le dossier a été renvoyé devant un juge d’instruction.

Sondage

La Fédération burkinabè de football a choisi de confier le poste de sélectionneur des Etalons "A" à Kamou Malo, faisant ainsi confiance à l’expertise nationale. Cette décision, selon vous, est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé