Aujourd'hui,
URGENT
Ouagadougou: des conseillers s’opposent aux projets de délibérations du maire Armand Béouindé
Classement FIFA: le Burkina 6è et toujours dans le Top 10 africain
Diplomatie: le magistrat Brahima Séré nommé ambassadeur du Burkina Faso en Turquie.
Diplomatie:  Oumarou Maïga nommé ambassadeur du Burkina Faso en Afrique du Sud.
Diplomatie:  Benoit Kambou, ex-président du Haut conseil pour la réconciliation et l’unité nationale, nommé ambassadeur du Burkina au Tchad.
Burkina: le 5ème recensement général de la population se tiendra cette année (Conseil des ministres)
Liberia: La présidente sortante Sirleaf dit non à son exclusion du parti (UP), tout en promettant de faire appel de cette décision (koaci.c
Boussé: Un élève blessé par balle, alors qu’il prenait part à une manifestation de soutien aux enseignants
G5 Sahel: la Mauritanie supprime le visa d’entrée imposé aux Burkinabè
Chan 2018: Les Étalons locaux font match nul 0-0 face à l'Angola comptant dans la 1ere journée de la poule D

MONDE

Un attentat-suicide visant un camp militaire a fait entre 37 et  50 morts mercredi matin à Gao, dans le nord du Mali, selon l'ONU.


Il y a également plusieurs dizaines de blessés, selon la porte-parole de la force de la Minusma, Radhia Achouri. Le kamikaze a gagné le camp dans une voiture bourrée d’explosifs avant de se faire exploser, explique une source onusienne.

Le camp militaire visé est celui du Mécanisme opérationnel de coordination (MOC), chargé de conduire des patrouilles mixtes. Il abrite les patrouilles mixtes du MOC -composées des signataires de l’accord de paix de mai-juin 2015 (forces maliennes, groupes armés pro-Bamako, ex-rébellion à dominante touareg).

Le président malien Ibrahim Boubacar Keita a immédiatement décrété un deuil national de trois jours, tandis que le ministre de la Défense, Abdoulaye Maïga, se rend sur les lieux de l’attaque.