Aujourd'hui,
URGENT
Cyclisme: Paul Daumont et Awa Bamogo en bronze aux championnats d’Afrique de cyclisme (AIB)
Burkina: les deux enseignants enlevés le 11 mars dernier sur l'axe Djibo-Kongoussi ont été assassinés ce lundi 18 mars
France: le pape François refuse la démission du cardinal Barbarin, archevêque de Lyon, accusé de non dénonciation d'actes pédophiles
Kazakhstan: le président Noursoultan Nazarbaïev annonce sa démission après près de 30 ans de pouvoir
Mozambique: le bilan humain du cyclone «pourrait dépasser les 1000 morts»
Musique: le chanteur congolais Koffi Olomidé a été condamné à 2 ans de prison avec sursis pour agressions sexuelles sur mineure
Mozambique: la ville de Beira terrassée après le passage du cyclone Idai, 73 morts comme bilan provisoire
Golf: le Burkina Faso remporte la « Ryder cup 2019 » devant le Japon
Burkina: Trois morts et des blessés dans l’attentat à la mine dans la Komandjari, Est du pays (AIB)
Pays-Bas: fusillade dans un tramway, au moins un mort plusieurs blessés

MONDE

Le renouvellement de la grève entamée la semaine dernière est entré dans sa phase active ce lundi 16 janvier. Du coup, les élèves ont été privés de cours. Mécontents de faire ainsi les frais de discordances entre le gouvernement et les syndicats, les élèves de plusieurs écoles publiques d'Abidjan sont descendus dans la rue pour réclamer la reprise des cours et dénoncer l’indifférence des autorités face à la grève des fonctionnaires.


Aux constats, les écoliers ont bloqué plusieurs ronds-points et avenues de la ville, avant d’être dispersés par la police qui a fait usage de gaz lacrymogène. S'en est suivie une panique généralisée au sein de certains établissements scolaires privés, qui ont demandé aux parents d’élèves de venir chercher leurs enfants.
Des mouvements similaires auraient eu cours dans plusieurs autres villes du pays comme Daloa, Toumodi, Aboisso ou encore Bouaké.

A noter que les fonctionnaires ivoiriens (environs 200 000), y compris ceux de l’éducation, ont entamé un mouvement de grève depuis le lundi 9 janvier. A l'appel de la Plateforme nationale des organisations professionnelles du secteur public de Côte d’Ivoire, ils réclament le paiement effectif et intégral du stock des arriérés dus aux effets financiers des mesures de revalorisation salariale consenties depuis 2009, la révision de l'ordonnance relative au régime des pensions, l’intégration des agents journaliers du secteur public à la Fonction publique, l’arrêt des violations des libertés syndicales.

FESPACO 2019

Sondage

Roch Kaboré a nommé un nouveau Premier ministre à un moment où le dialogue social, la relance économique et les défis sécuritaires s'imposent comme challenges. Christophe Dabiré sera-t-il l’homme de la situation?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé