Aujourd'hui,
URGENT
Niger: enlèvement d’un prêtre italien au sud-ouest de Niamey
Afrique du Sud: la justice autorise la consommation de cannabis à titre personnel pour les adultes (RFI)
Diplomatie: le président du Faso a été élevé à la grande dignité de Companion of the Order of the Star of Ghana
Burkina: 118 personnes tuées (de 2015 au 15 septembre 2018) au cours des attaques terroristes perpétrées sur le territoire
Burkina: l'armée pilonne des bases terroristes à Pama et à Gayeri (Etat-major)
Evènement: : les présidents Akufo Addo du Ghana et Issoufou du Niger attendus au Rebranding Africa Forum de Ouagadougou.   
Terrorisme:: 8 personnes tuées dans la nuit du 14 au 15 septembre 2018 dans une double attaque dans la Région de l'Est. 
France: Emmanuel Macron reconnaît le rôle de l'Etat dans la mort de Maurice Audin
Ghana: Kofi Annan repose désormais au cimetière militaire d’Accra
Karangasso-Vigué: trois morts et une dizaine de blessés après des affrontements entre Dozo et Koglweogo (RTB)

MONDE

Le président Alassane Ouattara a nommé mardi son ex Premier ministre Daniel Kablan Duncan vice-président de Côte d’Ivoire, un poste nouvellement créé par la Constitution promulguée en novembre.


L’ancien Premier ministre Daniel Kablan Duncan est nommé vice-président de la Côte d’Ivoire. C’est le président de la République, Alassane Ouattara, lui-même qui en a fait  l’annonce ce mardi à l’Assemblée nationale. «Le Conseil constitutionnel a confirmé la légitimité de Daniel Kablan Duncan a occupé le poste de vice-président», a annoncé Alassane Ouattara. En rendant hommage à celui qui a occupé les fonctions de Premier ministre dans les gouvernements successifs depuis le 21 octobre 2012. «Le travail remarquable abattu par le Premier ministre Daniel Kablan Duncan est reconnu partout à travers le monde», a-t-il ajouté.

La nouvelle Constitution adoptée à l’initiative du président Ouattara prévoit la création d’un poste de vice-président qui sera le deuxième personnage de l’Etat, à l’image des institutions américaines. A l’avenir, celui-ci sera élu en même temps que le président. Mais parmi les mesures transitoires prévues jusqu’en 2020, il revenait au président Ouattara, réélu pour un deuxième et dernier mandat en octobre 2015, de nommer son vice-président ;

A la tête du dernier gouvernement ivoirien depuis le 12 janvier 2016, l’ancien Premier ministre Daniel Kablan Duncan a rendu sa démission et celle du gouvernement hier lundi au président de la République.