Aujourd'hui,
URGENT
Ghana: un journaliste d’investigation assassiné à Accra
Burkina: le Canadien Kurk Woodman, enlevé dans la nuit du 15 au 16 janvier à Tiabangou (Région du Sahel) a été retrouvé mort
Justice: la CPI rejette la demande de maintien en détention de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé et autorise leur libération immédiate
Burkina: un citoyen canadien a été enlevé sur un site d’exploration minière situé dans la pronvince du Yagha (Région du Sahel)
Brexit: les députés britanniques rejettent massivement l'accord de Brexit par 432 voix contre
Justice: la CPI acquitte Laurent Gbagbo et de Charles Blé Goudé et exige leur libération immédiate
Ouagadougou: un mort dans une explosion dans une villa contenant des substances explosives au quartier Silmiyiri (arrondissement 9)
Football: Salitas FC a été battu (1-0) par Al Nasr de Benghazi au match aller du tour de cadrage de la Coupe de la Confédération
Mali: le Comité International de la Croix-Rouge dresse un bilan préoccupant de la situation humanitaire
Criminalité faunique: deux présumés trafiquants burkinabè interpellés avec des peaux de cinq félins par le ministère de l'environnement

MONDE

Andry Rajoelina a été élu président de Madagascar en remportant plus de 55,66% des voix contre 44,34% pour son challenger Marc Ravalomanana, selon les résultats officiels provisoires proclamés ce jeudi 27 décembre 2018 par la Commission électorale.

Le taux de participation du second tour de la présidentielle tenu le 19 décembre dernier est estimé à 48%. Marc Ravalomanana va certainement déposer un recours contre les résultats proclamés ce jour car son équipe doute de l’indépendance de la commission électorale.

Il a donc deux jours pour  déposer un recours auprès de la Haute Cour constitutionnelle, organe chargé d’apprécier les litiges électoraux.  La proclamation des résultats définitifs  après examen des litiges est attendue dans neuf jours. Agé de 44 ans, Andry Rajoelina été maire de la capitale malgache de 2007 à 2009 avant  de diriger la période de transition de 2009 à 2013.

 

 

 

 

 

FESPACO 2019

Sondage

L’instauration de l’état d’urgence dans certaines régions du Burkina contribuera-t-elle a résoudre la question du terrorisme?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé