Aujourd'hui,
URGENT
Filo 2017: la 14e édition placée sous le thème "livre et lecture dans le cadre familial"(23 au 26 novembre)
Zimbabwe: Le président Robert Mugabe a fait sa première apparition publique depuis le coup de force de l'armée
Burkina Faso: Blaise Compaoré sort de son silence et dément tout lien avec les terroristes basés au Sahel 
Soum: au moins 6 morts dans une nouvelle attaque ce vendredi 17 novembre
Filo 2017: rapprocher le livre du cadre familial
Léo: une personne tuée, 8 millions de FCFA et du matériel militaire emportés dans un braquage (AIB)  
UACO 2017: Les échanges porteront sur les médias sociaux et la formation des opinions en Afrique ( du 16 au 18 novembre)  
Zimbabwe: Morgan Tsvangirai, le chef de l’opposition politique appelle le président Mugabe à rendre le tablier
Etats généraux de la: 983 jeunes réfléchissent sur les freins à l’épanouissement de la jeunesse  
arrondissement 3:  Les militants de l’UPC s’indignent face à la « forfaiture » engagée pour la destitution de l’actuel maire

MONDE

Ce lundi 9 janvier, le Premier ministre Daniel Kablan Duncan a présenté la démission de son gouvernement au président Alassane Ouattara. L'information a été révélée à l'issue d'une audience que le président a accordée à celui que l'on peut désormais qualifier d'ex-Premier ministre de la Côte-d'Ivoire.


Cette démission s'inscrit en droite ligne de la nouvelle Constitution ivoirienne, notamment son article 83.  Ainsi fait, il revient au président Ouattara de nommer au plus vite un nouveau gouvernement et un vice-président.  A noter que ce poste de vice-président est l'une des principales innovations de la nouvelle loi fondamentale.

Signalons que cette démission intervenue quelques heures après le retour au calme suite au mouvement de colère de militaires, précède de quelques heures également le vote du président de l'Assemblée nationale nouvellement recomposée. En effet, ce vote devra avoir lieu cet après-midi. En lice, Guillaume Soro pour un second mandat.