Aujourd'hui,
URGENT
Kossovo: le Premier ministre, accusé de crimes de guerre, démissionne de nouveau
CAN 2019: l’Algérie championne d’Afrique pour la 2e fois après 1990 en battant le Sénégal 1  but à 0
Erythrée: l’ancien patriarche de l’Eglise orthodoxe excommunié
Burkina: «Plus de 105 000 ha de forêts perdues annuellement» selon le ministère de l'environnement
Santé: l'OMS déclare Ebola une «urgence» sanitaire mondiale
CAN 2019: le Nigéria bat la Tunisie (1-0) et s’adjuge le bronze
Cédéao: décès de Marcel Alain de Souza, ancien président de la Commission (8 avril 2016 au 28 février 2018)  à Paris en France
Europe: Ursula von der Leyen élue de peu à la tête de la Commission européenne (RFI)
Musique: décès de Johnny Clegg, le "Zoulou Blanc" à l'âge de 66 ans
Burkina: 2136  policiers pour servir « patriotiquement » la Nation

MONDE

Un camion a foncé sur la foule jeudi soir à Nice pendant le feu d’artifice, faisant au moins 84 morts.

 

Un camion a foncé dans la foule jeudi soir à Nice et fauché des spectateurs du feu d’artifice sur une distance de 2 km, faisant au moins 84 morts. Mohamed Lahouaiej Bouhlel, un Franco-tunisien de 31 ans qui était sous contrôle judiciaire pour «violences volontaires», a été identifié comme le conducteur du camion. Il a été abattu par la police.  Des armes et des grenades ont été découvertes dans le camion. La préfecture des Alpes-Maritimes évoque un attentat. Le parquet antiterroriste français s’est saisi de l’affaire.

« La France a été frappée (…) le jour de sa fête nationale », a dit le Premier ministre Manuel Valls en sortant d’une réunion de crise à l’Elysée. La France ne doit pas accepter de se faire déstabiliser par la violence, elle ne doit non plus céder devant la menace terroriste, a-t-il ajouté. François Hollande et Manuel Valls se rendront à Nice, ce matin.

Vers 22h30 sur la promenade des Anglais,  un camion blanc a foncé délibérément et à pleine vitesse sur des gens, selon des témoins cités par selon Nice Matin. Le chauffeur du camion a été abattu par la police. Et contrairement aux rumeurs, il n’y a pas eu de prise d’otages, assurent les autorités françaises.

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé