Aujourd'hui,
URGENT
Niger: enlèvement d’un prêtre italien au sud-ouest de Niamey
Afrique du Sud: la justice autorise la consommation de cannabis à titre personnel pour les adultes (RFI)
Diplomatie: le président du Faso a été élevé à la grande dignité de Companion of the Order of the Star of Ghana
Burkina: 118 personnes tuées (de 2015 au 15 septembre 2018) au cours des attaques terroristes perpétrées sur le territoire
Burkina: l'armée pilonne des bases terroristes à Pama et à Gayeri (Etat-major)
Evènement: : les présidents Akufo Addo du Ghana et Issoufou du Niger attendus au Rebranding Africa Forum de Ouagadougou.   
Terrorisme:: 8 personnes tuées dans la nuit du 14 au 15 septembre 2018 dans une double attaque dans la Région de l'Est. 
France: Emmanuel Macron reconnaît le rôle de l'Etat dans la mort de Maurice Audin
Ghana: Kofi Annan repose désormais au cimetière militaire d’Accra
Karangasso-Vigué: trois morts et une dizaine de blessés après des affrontements entre Dozo et Koglweogo (RTB)

MONDE

Un camion a foncé sur la foule jeudi soir à Nice pendant le feu d’artifice, faisant au moins 84 morts.

 

Un camion a foncé dans la foule jeudi soir à Nice et fauché des spectateurs du feu d’artifice sur une distance de 2 km, faisant au moins 84 morts. Mohamed Lahouaiej Bouhlel, un Franco-tunisien de 31 ans qui était sous contrôle judiciaire pour «violences volontaires», a été identifié comme le conducteur du camion. Il a été abattu par la police.  Des armes et des grenades ont été découvertes dans le camion. La préfecture des Alpes-Maritimes évoque un attentat. Le parquet antiterroriste français s’est saisi de l’affaire.

« La France a été frappée (…) le jour de sa fête nationale », a dit le Premier ministre Manuel Valls en sortant d’une réunion de crise à l’Elysée. La France ne doit pas accepter de se faire déstabiliser par la violence, elle ne doit non plus céder devant la menace terroriste, a-t-il ajouté. François Hollande et Manuel Valls se rendront à Nice, ce matin.

Vers 22h30 sur la promenade des Anglais,  un camion blanc a foncé délibérément et à pleine vitesse sur des gens, selon des témoins cités par selon Nice Matin. Le chauffeur du camion a été abattu par la police. Et contrairement aux rumeurs, il n’y a pas eu de prise d’otages, assurent les autorités françaises.