Aujourd'hui,
URGENT
Arabie Saoudite: Selon la CIA, Mohammed ben Salman a ordonné l'assassinat du journaliste Khashoggi
Burkina: la Coalition contre la vie chère organise le 29 novembre une journée de protestation contre la récente hausse du prix du carburant
Madagascar: le second tour de la présidentielle opposera Andry Rajoelina et Marc Ravalomanana, tous deux anciens présidents
Centrafrique: l’ex-chef anti-balaka Alfred Yecatom Rhombot extradé vers la CPI
Israël: le ministre de la Défense démissionne après le cessez-le-feu à Gaza
Brexit: Theresa May annonce que son gouvernement a validé le projet d'accord avec l'Union européenne 
Burkina: l'utilisation de contraception moderne a empêché 397 000 grossesses non désirées et 142 000 avortements (rapport)
Burkina: le bureau actuel du syndicat national de la GSP interdit d'activités, 10 agents révoqués (Conseil des ministres)
Sénégal: Macky Sall laisse entrevoir l'amnistie pour Khalifa Sall et Karim Wade (RFI)
Burkina: le Mouloud célébré dans la nuit du lundi 19 au mardi 20 novembre 2018

MONDE

Le ministère malien de l’Administration territoriale a publié les résultats de l’élection présidentielle du 29 juillet. Cette publication a été faite le jeudi 2 août où il a été annoncé que le président sortant Ibrahim Boubacar Keïta (IBK) a obtenu 41,42% des voix et que son principal challenger, Soumaïla Cissé a obtenu 17,80%. Ces deux devront s’affronter dans le cadre d’un second tour le 12 août.

A ce scrutin présidentiel, sur 8 462 000 votants inscrits, 3 445 000 Maliens ont pris part et 3 220 502 d’entre eux ont voté utile, tandis que 224 677 ont fait compter des bulletins nuls. Le taux de participation se chiffre donc à 43,06%.

A l’issue des votes, Ibrahim Boubacar Keïta a obtenu 41,42% des suffrages exprimés, Soumaïla Cissé est pour sa part crédité de 17,80%. C’est du moins, ce qu’a annoncé le ministre de l’Administration territoriale.

Ces deux sont suivis d’Aliou Diallo qui a obtenu 7,95 %, juste devant Cheick Modibo Diarra qui se retrouve avec 7,46% des suffrages exprimés. Les 20 autres candidats arrivent loin derrière. Parmi eux, Housseini Amion Guindo a obtenu 3,89% des voix, Oumar Mariko est en sixième position avec 2,42%.

Au regard de ces résultats, un second tour opposera – comme ce fut le cas en 2013 – le président sortant, Ibrahim Boubacar Keïta (IBK), au chef de file de l’opposition, Soumaïla Cissé. Ce sera le 12 août, donc dans moins de deux semaines.

Source: NotreAfrik