Aujourd'hui,
URGENT
Nigéria: 37 morts dans les attaques de trois villages dans l’État de Sokoto
Kossovo: le Premier ministre, accusé de crimes de guerre, démissionne de nouveau
CAN 2019: l’Algérie championne d’Afrique pour la 2e fois après 1990 en battant le Sénégal 1  but à 0
Erythrée: l’ancien patriarche de l’Eglise orthodoxe excommunié
Burkina: «Plus de 105 000 ha de forêts perdues annuellement» selon le ministère de l'environnement
Santé: l'OMS déclare Ebola une «urgence» sanitaire mondiale
CAN 2019: le Nigéria bat la Tunisie (1-0) et s’adjuge le bronze
Cédéao: décès de Marcel Alain de Souza, ancien président de la Commission (8 avril 2016 au 28 février 2018)  à Paris en France
Europe: Ursula von der Leyen élue de peu à la tête de la Commission européenne (RFI)
Musique: décès de Johnny Clegg, le "Zoulou Blanc" à l'âge de 66 ans

MONDE

Spectacle d’inondation en tout genre et de tout niveau ce mardi 19 juin 2018 au réveil d'un grand nombre d'habitants d'Abidjan et ses environs. En effet, la forte pluie qui s’est abattue dans plusieurs quartiers de la capitale ivoirienne dont la Riviera, Riviera Sideci, Riviera palmeraie,  Riviera Allabra, Attécoubé, Mossikro et a  fait une quinzaine de morts.

Selon nos sources, le bilan provisoire  fait état de 110 personnes mises en sécurité par le Groupement des sapeurs-pompiers militaires.  La liste des victimes des inondations à Abidjan ne fait que grandir d'heure en heure.

Après un premier bilan de 10 morts dressé à 8H45 par la GSPM, les autorités ont dressé à 11H30, un bilan de 15 morts  dont 3 victimes  enregistrées à Akouédo, 3 autres à la Riviera Allabra avec 1 bébé, 2 à la Riviera palmeraie, 2 à Mossikro, 1 à la Riviera Paillet et enfin 4 corps flottants. D’après le site abidjan.net qui cité le Premier ministre ivoirien Amadou Gon Coulibaly, le bilan provisoire est passé à 17 morts.

Dans une vidéo sur sa page facebook, le député de la commune de Cocody, Yasmine Ouégnin a demandé aux habitants des quartiers concernés, de signaler les cas de décès afin de permettre de faire un bilan exhaustif.




Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé