Aujourd'hui,
URGENT
RDC: L’Onu inquiète face à l’augmentation des violations des droits de l’homme
Burkina: le gouvernement crée une Brigade spéciale des investigations anti terroristes et de lutte contre la criminalité organisée (BSLAT)
Pakistan: l'ancien Premier ministre pakistanais Nawaz Sharif remis en liberté (RFI)
Burkina: le CDP dément toute implication dans les différentes attaques terroristes perpétrées sur le territoire national(parti)
Ouagadougou: la 12e  édition du Forum national de la recherche scientifique et des Innovations technologique se tiendra  du 20 au 25 octobre
Loroum: des individus non identifiés ont abattu dans la nuit de mardi à mercredi, un homme dans le village de Lossa, commune de Banh
Niger: enlèvement d’un prêtre italien au sud-ouest de Niamey
Afrique du Sud: la justice autorise la consommation de cannabis à titre personnel pour les adultes (RFI)
Diplomatie: le président du Faso a été élevé à la grande dignité de Companion of the Order of the Star of Ghana
Burkina: 118 personnes tuées (de 2015 au 15 septembre 2018) au cours des attaques terroristes perpétrées sur le territoire

MONDE

Spectacle d’inondation en tout genre et de tout niveau ce mardi 19 juin 2018 au réveil d'un grand nombre d'habitants d'Abidjan et ses environs. En effet, la forte pluie qui s’est abattue dans plusieurs quartiers de la capitale ivoirienne dont la Riviera, Riviera Sideci, Riviera palmeraie,  Riviera Allabra, Attécoubé, Mossikro et a  fait une quinzaine de morts.

Selon nos sources, le bilan provisoire  fait état de 110 personnes mises en sécurité par le Groupement des sapeurs-pompiers militaires.  La liste des victimes des inondations à Abidjan ne fait que grandir d'heure en heure.

Après un premier bilan de 10 morts dressé à 8H45 par la GSPM, les autorités ont dressé à 11H30, un bilan de 15 morts  dont 3 victimes  enregistrées à Akouédo, 3 autres à la Riviera Allabra avec 1 bébé, 2 à la Riviera palmeraie, 2 à Mossikro, 1 à la Riviera Paillet et enfin 4 corps flottants. D’après le site abidjan.net qui cité le Premier ministre ivoirien Amadou Gon Coulibaly, le bilan provisoire est passé à 17 morts.

Dans une vidéo sur sa page facebook, le député de la commune de Cocody, Yasmine Ouégnin a demandé aux habitants des quartiers concernés, de signaler les cas de décès afin de permettre de faire un bilan exhaustif.