Aujourd'hui,
URGENT
Ghana: le gouvernement décrète une semaine de deuil national après le décès de Kofi Annan
ONU: l'ancien secrétaire général, Kofi Annan est décédé à l'âge de 80 ans
Soum: un militaire perd la vie dans une opération de déminage (Burkina 24)
Inde: le bilan des inondations s’élève actuellement à plus de 324 morts et des centaines de milliers de déplacés
Tuy: deux civils tués dans une embuscade, 5 blessés dont un policier
Football: la France, championne du monde, en tête du classement Fifa
Football: le Burkina Faso maintient son rang de 8e africain et se classe 52e au niveau mondial selon la Fifa
Musique: la « reine de la soul », Aretha Franklin s'est éteinte ce 16 août à l'âge de 76 ans
Mali: le président Ibrahim Boubacar Keïta (IBK) réélu avec 67,17% des voix
Italie: l'effondrement d'un viaduc à Gênes fait au moins 35 morts, selon un dernier bilan

MONDE

Le samedi 26 mai dernier, le jeune malien,  Mamoudou Gassama a sauvé la vie d’un enfant suspendu dans le vide, agrippé à un balcon du 4e étage en escaladant en quelques seconds 4 étages à mains nues la façade d'un immeuble du 18e arrondissement. Il a été reçu ce lundi matin à l’Elysée par le président français Emmanuel Macron qui a suggéré au héros de faire une demande de naturalisation.


«On a entendu des gens crier, on entendait les voitures klaxonner, j'ai couru, j’ai traversé la route pour aller le sauver, et Dieu merci je l'ai sauvé. Je n'ai pas réfléchi», a raconté Mamoudou Gassama au début de son entretien avec Emmanuel Macron.

Ce désormais sans-papiers de 22 ans devrait également intégrer le service civique des sapeurs-pompiers, foi du président français. Dans son tête-à-tête avec Mamoudou Gassama, Emmanuel Macron a été très clair. «Tous les papiers de Mamoudou Gassama vont être régularisés dans les plus brefs délais», a assuré le chef de l'Etat français lors de l'échange diffusé sur sa page Facebook. Une décision justifiée par «un acte exceptionnel», a souligné Emmanuel Macron.

Aux dires du président français, Mamoudou Gassama est un «exemple pour des millions de gens». «Vous êtes devenu un exemple car des millions de gens vous ont vu, c'est donc normal que la nation soit reconnaissante», a ajouté Emmanuel Macron, qui lui a également proposé d'entamer les démarches en vue d'une naturalisation, ce que Mamoudou Gassama a accepté.
A noter que Mamoudou Gassama est arrivé à Paris il y a 9 mois de cela en passant par le Burkina Faso, le Niger, la Libye et l’Italie.