Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le flambeau du 11-décembre a été transmis à Tenkodogo, ville hôte de la célébration de l'indépendance en 2019
Centrafrique: arrestation en France de Patrice-Edouard Ngaïssona, ex-chef anti-balaka en RCA
11-décembre:  «Rien et absolument rien ne doit remettre en cause notre vouloir vivre-ensemble» (Roch Kaboré)
Migration: le pacte de l’ONU sur les migrations adopté à Marrakech
11-Décembre: "L'occasion de rendre hommage à notre peuple travailleur et de saluer la mémoire des bâtisseurs de notre nation." (Roch Kaboré)
Royaume-Uni: Theresa May annonce au Parlement le report du vote sur l'accord de Brexit
RDC: Joseph Kabila n'exclut pas de se représenter en 2023 (RFI)
Burkina: l'abbé Théophile Naré nommé nouvel évêque du diocèse de Kaya par le Pape François ce 7 décembre 2018 (Officiel) 
Tchad: huit ans de prison pour l’ex-chef rebelle tchadien Baba Laddé
France: les hausses de taxe sur les carburants «annulées pour l'année 2019»

MONDE

Le milliardaire français, Vincent Bolloré est entendu dans une enquête de soupçon de corruption dans des dossiers de concessions portuaire à Lomé et à Conakry. Il est en garde à vue depuis ce mardi 24 avril 2018.


L’industriel français est en garde à vue depuis ce mardi matin dans les locaux de la police judiciaire de Nanterre. En effet, l’homme d’affaire breton fait l’objet d’une information judiciaire ouverte à son encontre pour «corruption d’agents publics étrangers». Il est reproché à Vincent Bolloré d’appuyer l’accession au pouvoir de certains dirigeants africains par le moyen de sa machine de communication, Havas, dans le but d’obtenir des concessions portuaires.