Aujourd'hui,
URGENT
Ghana: le gouvernement décrète une semaine de deuil national après le décès de Kofi Annan
ONU: l'ancien secrétaire général, Kofi Annan est décédé à l'âge de 80 ans
Soum: un militaire perd la vie dans une opération de déminage (Burkina 24)
Inde: le bilan des inondations s’élève actuellement à plus de 324 morts et des centaines de milliers de déplacés
Tuy: deux civils tués dans une embuscade, 5 blessés dont un policier
Football: la France, championne du monde, en tête du classement Fifa
Football: le Burkina Faso maintient son rang de 8e africain et se classe 52e au niveau mondial selon la Fifa
Musique: la « reine de la soul », Aretha Franklin s'est éteinte ce 16 août à l'âge de 76 ans
Mali: le président Ibrahim Boubacar Keïta (IBK) réélu avec 67,17% des voix
Italie: l'effondrement d'un viaduc à Gênes fait au moins 35 morts, selon un dernier bilan

MONDE

Le milliardaire français, Vincent Bolloré est entendu dans une enquête de soupçon de corruption dans des dossiers de concessions portuaire à Lomé et à Conakry. Il est en garde à vue depuis ce mardi 24 avril 2018.


L’industriel français est en garde à vue depuis ce mardi matin dans les locaux de la police judiciaire de Nanterre. En effet, l’homme d’affaire breton fait l’objet d’une information judiciaire ouverte à son encontre pour «corruption d’agents publics étrangers». Il est reproché à Vincent Bolloré d’appuyer l’accession au pouvoir de certains dirigeants africains par le moyen de sa machine de communication, Havas, dans le but d’obtenir des concessions portuaires.