Aujourd'hui,
URGENT
Football: Le RCK éliminé de la ligue africaine des champions après sa défaite 2 à 0 à Libreville
Football: L’EFO éliminé de la Coupe de la Confédération après sa défaite 1 à 0 contre l’Olympic Star FC du Burundi
Burkina: le journaliste Mahamadi Tiegna nommé directeur général des Editions Sidwaya (Conseil des ministres)
Burkina: Le journaliste Pascal Yemboini Thiombiano nommé  directeur général de la radiodiffusion télévision du Burkina (Conseil des ministr
Mali: deux soldats français tués et un blessé dans l'explosion d'une mine artisanale (RFI)
Nécro: Idrissa Ouédraogo décoré Grand officier de l'Ordre national à titre posthume avant d'être inhumé ce mardi 20 février
Bobo Dioulasso: deux morts dans l’éboulement d’une mine à Borodougou (Oméga Fm)
Burkina: 620 394 personnes seront en situation d'urgence alimentaire de juin à août 2018 (Sonagess) 
Putsch manqué: Le MBDHP souhaite que le procès se déroule dans la transparence et la rigueur (Responsable)
Pétanque: les Etalons remportent le tournoi international Mbarakou Baby de Kayes au Mali (AIB)

MONDE

Devant le gouvernement et des représentants de l’Etat, le président ivoirien a signé le texte de promulgation «consacrant l’entrée en vigueur de la nouvelle Constitution». Ce qui permet à la Côte d’Ivoire d’entrer officiellement dans la IIIe République.

 

Après avoir signé, le chef de l’Etat ivoirien a fait part de son émotion. «Notre démocratie a encore fait un pas en avant. En dehors de quelques cas isolés, le jour du vote s’est déroulé dans le calme, confirmant que la grande majorité des Ivoiriens aspirent à la paix », a-t-il dit.

Pour Alassane Ouattara, cette nouvelle Constitution fait souffler «un vent de la démocratie a de nouveau sur la Côte d’Ivoire.» Il estime que «les promesses de la IIIe République sont des promesses de paix, de stabilité, d’égalité et de modernité», qui, de son avis, devraient «permettre de renforcer la cohésion sociale».

Le 30 octobre, le Oui avait recueilli  93,42% des voix au référendum organisé pour demander l’avis des Ivoiriens. L’opposition avait appelé au boycott du scrutin. Le taux de participation a officiellement été de 42,42%.

La nouvelle Constitution prévoit un poste de vice-président qui doit être nommé dans les prochains jours, voire les prochaines heures. Ce texte crée aussi un Sénat, institutionnalise la chambre des rois et chefs traditionnels et étend le domaine de compétence du Conseil économique et social à l’environnement.