Aujourd'hui,
URGENT
Football: Salitas FC logé dans le groupe B de la Coupe de Confédération avec Etoile du sahel, CS Sfaxien et Enugu Rangers   
Burkina: Christophe Joseph Marie Dabiré nommé Premier ministre en remplacement de Paul Kaba Thiéba
Burkina: dans une déclaration, les évêques invitent les fidèles à prier pour la paix durant tout le mois de février 2019
RDC: la Cour constitutionnelle confirme la victoire de Tshisekedi, Fayulu se proclame président
Mali: huit Casques bleus ont été tués dans l'attaque terroriste d'un camp de la mission de l'ONU dans le nord-est du pays
Football: Salitas FC se qualifie pour la phase de poule de la Coupe de la confédération Caf en battant Al Nasr (3-1)
Orodora: 5 morts dans un affrontement entre la police et des jeunes 
Burkina: dans l'attente de la nomination d'un Premier ministre, le président charge l'équipe sortante d'expédier les affaires courantes
USA: le prochain sommet entre Donald Trump et Kim Jong-un prévu fin février, le lieu pas encore précisé (Maison Blanche)
France: Alexandre Benalla a été mis en examen pour «usage public et sans droit d'un document justificatif d'une qualité professionnelle»

MONDE

Devant le gouvernement et des représentants de l’Etat, le président ivoirien a signé le texte de promulgation «consacrant l’entrée en vigueur de la nouvelle Constitution». Ce qui permet à la Côte d’Ivoire d’entrer officiellement dans la IIIe République.

 

Après avoir signé, le chef de l’Etat ivoirien a fait part de son émotion. «Notre démocratie a encore fait un pas en avant. En dehors de quelques cas isolés, le jour du vote s’est déroulé dans le calme, confirmant que la grande majorité des Ivoiriens aspirent à la paix », a-t-il dit.

Pour Alassane Ouattara, cette nouvelle Constitution fait souffler «un vent de la démocratie a de nouveau sur la Côte d’Ivoire.» Il estime que «les promesses de la IIIe République sont des promesses de paix, de stabilité, d’égalité et de modernité», qui, de son avis, devraient «permettre de renforcer la cohésion sociale».

Le 30 octobre, le Oui avait recueilli  93,42% des voix au référendum organisé pour demander l’avis des Ivoiriens. L’opposition avait appelé au boycott du scrutin. Le taux de participation a officiellement été de 42,42%.

La nouvelle Constitution prévoit un poste de vice-président qui doit être nommé dans les prochains jours, voire les prochaines heures. Ce texte crée aussi un Sénat, institutionnalise la chambre des rois et chefs traditionnels et étend le domaine de compétence du Conseil économique et social à l’environnement.

FESPACO 2019

Sondage

L’instauration de l’état d’urgence dans certaines régions du Burkina contribuera-t-elle a résoudre la question du terrorisme?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé