Aujourd'hui,
URGENT
France: le jihadiste français Fabien Clain, voix du groupe Daesh qui a revendiqué les attaques du 13 novembre, tué en Syrie (RFI)
Terrorisme: "la France peut intervenir militairement" à la demande du Burkina Faso selon l'Ambassadeur français à Ouagadougou (AIB)
Burkina: le gouvernement burkinabè compte rouvrir les écoles fermées à cause du terrorisme en mettant en route une stratégie
Etats-Unis: Bernie Sanders annonce sa candidature à la présidentielle
Burkina: le Premier ministre Christophe Dabiré obtient la confiance de l'Assemblée nationale avec 84 voix sur 127
RDC: Médecins sans frontières suspend ses activités dans la région de Masisi
Tapoa (Est): un commissariat et une école incendiés à Namounou, pas de perte en vie humaine (AIB)
CAN U20: les Aiglons du Mali sacrés vainqueurs après avoir disposé du Sénégal aux tirs au but (3-2) après un score d'un but partout
Mozambique: le fils de l’ex-président arrêté pour corruption
Burkina: 4 douaniers en service de contrôle routier à Nouhao à environ 10 km de Bittou et un civil tués au cours d'une attaque terroriste

MONDE

Le célèbre sculpteur sénégalais, Ousmane Sow, est décédé ce jeudi à Dakar. Il avait 81 ans.

 

Ousmane Sow était connu dans le monde pour sa série de sculptures monumentales sur «les Noubas», «les Masaï», «les Peuls» ou «Zoulous». En 1999, lors d’une rétrospective sur le Pont des Arts à Paris, ses oeuvres attirent alors plus de trois millions de personnes. «Jamais un gamin ne m’a demandé ce que mes sculptures voulaient dire. Je sculpte des hommes. J’ai tellement peur qu’on ne me comprenne pas, ou qu’on interprète mal ce que je dis, que je parle très directement. C’est la même chose en art», aimait-il à répéter.

Ces dernières années, il s’était inspiré des grandes figures qui ont marqué sa vie, dont son père, Nelson Mandela, Mahatma Gandhi, Mohamed Ali, Martin Luther King, le général de Gaulle, ou encore l’écrivain Victor Hugo.

En 2012, Ousmane Sow avait été élu à l’Académie des beaux-arts de Paris dans la section des membres associés étrangers.

Il était hospitalisé depuis plusieurs mois. Avec ce décès «il emporte avec lui rêves et projets que son organisme trop fatigué n’a pas voulu suivre», a déclaré sa famille, précisant qu’il avait fait ces derniers mois plusieurs séjours à l’hôpital à Paris et à Dakar.

FESPACO 2019

Sondage

Roch Kaboré a nommé un nouveau Premier ministre à un moment où le dialogue social, la relance économique et les défis sécuritaires s'imposent comme challenges. Christophe Dabiré sera-t-il l’homme de la situation?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé