Aujourd'hui,
URGENT
Mali: une centaine de civils tués dans le centre du pays, le gouvernement annonce l'ouverture d'une enquête 
Côte d'Ivoire: Pascal Affi N'Guessan candidat à l'investiture FPI pour 2020
Gabon: Ali Bongo de retour au Gabon après plusieurs mois de convalescence au Maroc
Burkina: lancement d’une campagne de vaccination pour contrer une épidémie de méningite dans la région de l'Est
Burkina: le gouverneur de l’Est met en garde les individus qui veulent «entraver la liberté d'action des troupes» de l'opération Otapuanu
Brésil: l'ancien président brésilien Michel Temer arrêté dans une enquête anticorruption
Nouvelle-Zélande: le pays interdit la vente de fusils d'assaut et semi-automatiques en réponse à l'attaque de Christchurch qui a fait 50 morts
Mozambique: 15 000 personnes encore menacées après le passage du cyclone Idai
Centrafrique: un accord trouvé entre le pouvoir et les groupes armés
Burkina: des membres du Conseil de sécurité des Nations unies annoncés à Ouagadougou le 24 mars prochain

MONDE

De vrais visas américains, une fausse ambassade américaine en a délivrés pendant plus de dix ans. Des visas qui ont permis à leurs titulaires d’accéder aux territoires américain et européen. L’information a été publiée ce weekend par le Département d’Etat américain sur son site officiel.

 

Cette fausse ambassade était tenue dans un quartier populaire de la capitale ghanéenne par des « malfaiteurs ghanéens et turcs appartenant à un réseau criminel », dont un avocat ghanéen spécialiste du droit de l’immigration et du droit pénal.

Jusqu’à sa fermeture, cette fausse ambassade ouvrait chaque lundi, mardi et vendredi, avec pour signes distinctifs un drapeau américain flottant à l’extérieur et une photo du président Barack Obama à l’intérieur du bâtiment.

Le mode opératoire de ses occupants consistait en l’obtention, auprès d’agents corrompus de l’administration américaine, des documents vierges pour ensuite les remplir et délivrer les visas. Et pour faire la promotion de leurs business, ils procédaient, en plus de panneaux d’affichage, notamment à la ventilation prospectus ; et ce, même au-delà des frontières du Ghana, surtout en Côte d’Ivoire et au Togo. Par document établi, ils pouvaient percevoir environ 5 600 euros.

A ce jour, plusieurs suspects auraient été arrêtés, un ordinateur portable et un portable auraient été saisis. Et selon le Département d’État américain au total, 150 passeports de dix pays différents auraient été également retrouvés, comportant des visas contrefaits.

Signalons que la fermeture de cette fausse ambassade a eu lieu dans le cadre d’une plus vaste opération de lutte contre la fraude au Ghana. A l’occasion, une fausse ambassade néerlandaise aurait également été démantelée.

FESPACO 2019

Sondage

Roch Kaboré a nommé un nouveau Premier ministre à un moment où le dialogue social, la relance économique et les défis sécuritaires s'imposent comme challenges. Christophe Dabiré sera-t-il l’homme de la situation?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé