Aujourd'hui,
URGENT
France: le jihadiste français Fabien Clain, voix du groupe Daesh qui a revendiqué les attaques du 13 novembre, tué en Syrie (RFI)
Terrorisme: "la France peut intervenir militairement" à la demande du Burkina Faso selon l'Ambassadeur français à Ouagadougou (AIB)
Burkina: le gouvernement burkinabè compte rouvrir les écoles fermées à cause du terrorisme en mettant en route une stratégie
Etats-Unis: Bernie Sanders annonce sa candidature à la présidentielle
Burkina: le Premier ministre Christophe Dabiré obtient la confiance de l'Assemblée nationale avec 84 voix sur 127
RDC: Médecins sans frontières suspend ses activités dans la région de Masisi
Tapoa (Est): un commissariat et une école incendiés à Namounou, pas de perte en vie humaine (AIB)
CAN U20: les Aiglons du Mali sacrés vainqueurs après avoir disposé du Sénégal aux tirs au but (3-2) après un score d'un but partout
Mozambique: le fils de l’ex-président arrêté pour corruption
Burkina: 4 douaniers en service de contrôle routier à Nouhao à environ 10 km de Bittou et un civil tués au cours d'une attaque terroriste

MONDE

Au cours d’une conférence de presse animée le dimanche 15 octobre, la Commission électorale nationale (NEC) du Libéria a annoncé que le sénateur George Weah et le vice-président Joseph Boakai s’affronteront au second tour de la présidentielle.  Selon le porte-parole de la Commission électorale nationale (NEC), Henry Flomo, « Il n’y a plus de doute à présent » sur la nécessité d’un second tour.

Cette annonce est faite consécutivement à la publication des résultats issus de plus de 95% des bureaux de vote. Ces résultats affichent George Weah en tête avec quelque 572 000 voix, soit 39% des suffrages, nettement devant Joseph Boakai crédité de 427 000 voix, soit 29,1%.

A quelques détails près, George Weah faisait la course en tête dans 12 provinces sur les 15 que compte le pays, y compris celle de la capitale, Monrovia, dont il est sénateur depuis 2014 et qui concentre près de 40% des 2,1 millions d’électeurs du pays. Quant au vice-président, il s’est imposé dans deux provinces, dont sa région natale de Lofa (Nord), la quatrième en nombre d’électeurs.

L’avocat et vétéran de la politique Charles Brumskine arrive en troisième position, avec 9,8% des suffrages, devant Alexander Cummings, ancien dirigeant de Coca-Cola pour l’Afrique, qui a obtenu 7,1% des voix. Il est talonné par le sénateur Prince Johnson, chef de milice pendant la guerre civile ayant fait environ 250 000 morts entre 1989 et 2003, qui arrache 7% des suffrages.

Aux dires du président de la NEC, Jerome Korkoya, ce sont quelques 1,55 million de suffrages qui ont déjà été dépouillés. Il en résulte également que le taux de participation moyen est de 74,5%.

A noter qu’aux termes de la Constitution libérienne, le second tour du scrutin doit être organisé le deuxième mardi qui suit l’annonce du résultat final.

FESPACO 2019

Sondage

Roch Kaboré a nommé un nouveau Premier ministre à un moment où le dialogue social, la relance économique et les défis sécuritaires s'imposent comme challenges. Christophe Dabiré sera-t-il l’homme de la situation?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé