Aujourd'hui,
URGENT
Erythrée: l’ancien patriarche de l’Eglise orthodoxe excommunié
Burkina: «Plus de 105 000 ha de forêts perdues annuellement» selon le ministère de l'environnement
Santé: l'OMS déclare Ebola une «urgence» sanitaire mondiale
CAN 2019: le Nigéria bat la Tunisie (1-0) et s’adjuge le bronze
Cédéao: décès de Marcel Alain de Souza, ancien président de la Commission (8 avril 2016 au 28 février 2018)  à Paris en France
Europe: Ursula von der Leyen élue de peu à la tête de la Commission européenne (RFI)
Musique: décès de Johnny Clegg, le "Zoulou Blanc" à l'âge de 66 ans
Burkina: 2136  policiers pour servir « patriotiquement » la Nation
Ouagadougou: 11 personnes décèdent au cours de leur garde-à-vue, le parquet ouvre une information judiciaire
Espace: l’Inde reporte le lancement de sa seconde mission lunaire

MONDE

La survenue d’un accident de la circulation à Tchaloudè, à 200 km au Nord de Lomé, sur la route nationale N1 a entrainé la mort de six personnes dont cinq humoristes togolais. C’était le dimanche 23 juillet où ils rentraient à Lomé après une série de spectacles dans le Nord du pays.

Les six occupants de la voiture qui les transportait, ont tous péri lorsqu’ils sont entrés en collision avec un camion venant en sens inverse, selon les témoins du drame. En effet, l’accident s’est produit, semble-t-il, au moment où la voiture transportant les comédiens tentait de dépasser un bus d’une compagnie de transport, alors stationné sur la route. Du fait de la forte pluie qui s’abattait sur la zone et de la visibilité réduite, le véhicule se serait alors retrouvé nez-à-nez avec le camion venant dans le sens opposé.

Parmi les cinq artistes décédés, figurent de grands noms de l’humour togolais, en l’occurrence Folo Foli et Agbasco Wiyao (noms de scène). Le moins que l’on puisse dire, c’est que ces derniers étaient depuis quelques années de tous les grands spectacles de rires au Togo et au-delà. Ils ont même été les acteurs principaux de courts métrages diffusés sur la principale chaîne de télévision du pays et préparaient selon leurs proches, une tournée pour la fin de l’année.

De nombreuses personnalités ont réagi pour exprimer leur tristesse face à ce drame qui éprouve le monde de la culture. Le président Faure Gnassimgbé a réagi à travers son compte Twitter, partageant « profondément la douleur des familles éplorées » et leur présentant ses « sincères condoléances ainsi que celles de la nation togolaise ». Proche des disparus, le capitaine des Éperviers du Togo a également posté un long message pour saluer la mémoire des disparus.

D’autres voix s’élèvent pour s’insurger contre la diffusion des images des victimes sur les réseaux sociaux après la publication de premiers clichés. Du reste, l’Observatoire togolais des médias (OTM) a appelé dans un communiqué les journalistes à « la retenue et à l’esprit de responsabilité pour que l’image et la mémoire des défunts soient préservées et respectées ».

Les autorités en charge de la sécurité sont instamment attendues avec les résultats des premières constatations.

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé