Aujourd'hui,
URGENT
Niger: enlèvement d’un prêtre italien au sud-ouest de Niamey
Afrique du Sud: la justice autorise la consommation de cannabis à titre personnel pour les adultes (RFI)
Diplomatie: le président du Faso a été élevé à la grande dignité de Companion of the Order of the Star of Ghana
Burkina: 118 personnes tuées (de 2015 au 15 septembre 2018) au cours des attaques terroristes perpétrées sur le territoire
Burkina: l'armée pilonne des bases terroristes à Pama et à Gayeri (Etat-major)
Evènement: : les présidents Akufo Addo du Ghana et Issoufou du Niger attendus au Rebranding Africa Forum de Ouagadougou.   
Terrorisme:: 8 personnes tuées dans la nuit du 14 au 15 septembre 2018 dans une double attaque dans la Région de l'Est. 
France: Emmanuel Macron reconnaît le rôle de l'Etat dans la mort de Maurice Audin
Ghana: Kofi Annan repose désormais au cimetière militaire d’Accra
Karangasso-Vigué: trois morts et une dizaine de blessés après des affrontements entre Dozo et Koglweogo (RTB)

MONDE

Plus de deux mois après la détection d'un cas de dengue de type 3 en Côte d'Ivoire, 130 malades étaient recensés à la fin du mois de juin, principalement dans la commune de Cocody, à Abidjan.


Pas d’inquiétude, mais une vigilance renforcée, font savoir les autorités sanitaires après la recrudescence des cas de dengue dans la capitale économique ivoirienne. Sur les plus de 380 cas suspects recensés en date du 23 juin, 130 ont été diagnostiqués positifs à la dengue à Abidjan par l’Institut Pasteur, selon les chiffres communiqués par l’Institut national d’hygiène publique (INHP).

Parmi ces malades, deux décès ont à ce jour été enregistrés, précise l’INHP. « Il est toutefois difficile de confirmer que ces personnes sont mortes de la dengue, le lien est difficile à établir », explique le docteur Daouda Coulibaly, chef du service de la surveillance épidémiologique de l’Institut national d’hygiène publique (INHP).

Cette recrudescence des cas de dengue, observée depuis fin avril, affecte principalement la commune abidjanaise de Cocody. « C’est clairement le foyer de l’épidémie, même si des cas ont également été détectés à Abobo ou à Marcory », poursuit le chef de service à l’INHP, chargé d’endiguer toute propagation de la dengue en Côte d’Ivoire.

Cette maladie, transmise par le moustique de type Aedes, présente des premiers symptômes similaires à la grippe ou au paludisme.
« Nous ne sommes pas particulièrement inquiets : il est vrai que le nombre de cas est important, mais ce n’est pas la première fois que nous y sommes confrontés et nous avons les compétences pour y faire face », rassure Daouda Coulibaly.

Source: JA