Aujourd'hui,
URGENT
Arabie Saoudite: Selon la CIA, Mohammed ben Salman a ordonné l'assassinat du journaliste Khashoggi
Burkina: la Coalition contre la vie chère organise le 29 novembre une journée de protestation contre la récente hausse du prix du carburant
Madagascar: le second tour de la présidentielle opposera Andry Rajoelina et Marc Ravalomanana, tous deux anciens présidents
Centrafrique: l’ex-chef anti-balaka Alfred Yecatom Rhombot extradé vers la CPI
Israël: le ministre de la Défense démissionne après le cessez-le-feu à Gaza
Brexit: Theresa May annonce que son gouvernement a validé le projet d'accord avec l'Union européenne 
Burkina: l'utilisation de contraception moderne a empêché 397 000 grossesses non désirées et 142 000 avortements (rapport)
Burkina: le bureau actuel du syndicat national de la GSP interdit d'activités, 10 agents révoqués (Conseil des ministres)
Sénégal: Macky Sall laisse entrevoir l'amnistie pour Khalifa Sall et Karim Wade (RFI)
Burkina: le Mouloud célébré dans la nuit du lundi 19 au mardi 20 novembre 2018

MONDE

Un soldat français de l'opération Barkhane est mort au Mali. Un caporal-chef du 6e régiment du génie d'Angers a été tué mercredi après-midi 5 avril 2017, lors d'une intervention dans le centre du pays, à 200 km au sud-ouest de Gao : un accrochage avec « des terroristes », a précisé l'Elysée.


Le soldat est mort mercredi 5 avril dans ce qui semble être une embuscade près de la frontière avec le Burkina Faso. Lors d'une intervention conjointe des forces françaises, maliennes et burkinabè, un de leur véhicule blindé a tout d'abord été touché, en milieu d'après-midi, par un engin explosif faisant deux blessés légers, immédiatement secourus par leurs camarades.

Des militaires français, dont le caporal-chef Julien Barbé, sont ensuite intervenus pour fouiller la zone, pour être sûrs qu'il n'y avait plus de dangers. Et c'est là, en fin de journée, que les soldats ont été pris pour cibles par des terroristes. Touché par des tirs, le caporal-chef a succombé à ses blessures.

C'est le 19e soldat français tué dans la région depuis 2013 et le lancement de l'opération Serval qui s'est élargie pour devenir l'opération Barkhane, qui, elle, couvre désormais cinq pays.

Source: RFI