Aujourd'hui,
URGENT
Cameroun: 81 policiers et militaires tués dans la crise anglophone (RFI)
Ouagadougou: une Conférence internationale se tiendra les 9 et 10 juillet 2018 sur la mise en œuvre du PNDES 
Niger: la Cour constitutionnelle a déchu l‘opposant Hama Amadou de sa qualité de député (RFI)
Terrorisme: 146 individus activement recherchés par les forces de sécurité et de défense (officiel)
Mali: le ministre de la Défense confirme l'existence de fosses communes dans la région de Nantaka et Kobaka près de Mopti
Burkina: près de 25 000 réfugiés bénéficient de l’asile (HCR)
HCR: 68,5 millions de personnes déracinées dans le monde à la fin 2017 (Rapport)
Côte d’Ivoire: une pluie diluvienne fait au moins 10 morts dans plusieurs quartiers d’Abidjan (AIB)
Economie: au 31 janvier 2017, les chèques impayés émis au profit de l’Etat burkinabè représentait un montant de plus de 36 milliards de FCFA
Cameroun:  deux militants du RDPC tués, le gouvernement accuse les séparatistes (RFI)

MONDE

La Brigade d’intervention polyvalente (BIP) et la Division des investigations criminelles (DIC) ont interpellé, à Dakar, deux djihadistes maliens dont un était en relation avec les auteurs de l’attentat du Grand Bassam annoncé la police sénégalaise dans un communiqué remis à la presse.


Selon la police, Ould Sidi Mouhamed SINA et Ould Ame Sid Alamine, qui vivaient depuis quelques semaines à Dakar, auraient des connexions avec d'autres djihadistes présumés dont celui qui a planifié les attentats perpétrés à Grand-Bassam en côte d'ivoire le 13 mars 2016.

Les enquêteurs de la DIC affirment également que Ould Sidi Mouhamed Sina était « en contact avec Moustapha Diatta, terroriste présumé précédemment arrêté par la DIC ». Celui-ci était cependant déjà derrière les barreaux lors de l’attaque de Gand-Bassam.

Depuis l’attentat en Côte d’Ivoire, une dizaine de suspects ont été arrêtés, notamment au Mali. En janvier 2017, les forces françaises de l’opération Barkhane ont arrêté l’un des organisateurs présumés de l’attentat à l’Ouest de Gao, dans le nord du Mali.

Plusieurs djihadistes présumés ont été arrêtés ces derniers temps au Sénégal, Au total, 16 présumés terroristes djihadistes font l'objet d'enquêtes. Certains sont détenus dans les prisons sénégalaises. On peut notamment citer l'imam Alioune Badara Ndao arrêté en 2016, Makhtar Diokhané et ses deux épouses.