Aujourd'hui,
URGENT
Coopération: la Chancelière allemande Angela Merkel, effectue les 1er et 2 mai 2019 une visite d’amitié et de travail à Ouagadougou
Sri Lanka: l'État islamique (EI) a revendiqué, les attentats qui ont fait plus de 320 victimes le dimanche de Pâques
Soudan: le président égyptien, al-Sissi plaide pour un nouveau délai accordé aux militaires
Algérie: Issad Rebrab, l’homme le plus riche d'Algérie, derrière les barreaux (RFI)
Mali: Boubou Cissé nommé Premier ministre
Soudan: l'Union africaine donne un ultimatum de 15 jours à l'armée pour remettre le pouvoir aux civils, sans quoi le pays sera suspendu
Burkina: le gouvernement dément la prétendue labellisation du Faso Dan Fani par une firme chinoise et annonce sa labellisation future
Irak: 900 présumés terroristes rapatriés de Syrie pour être jugés
France:  la cathédrale Notre-Dame de Paris ravagée par les flammes, l'édifice et les œuvres sauvées 
Burkina: l'ancien ministre de la Culture, Tahirou Barry accepte d'être le candidat du MCR à la présidentielle de 2020

MONDE

Ils sont 13 000 à s'être faits enregistrer à ce jour, les souscripteurs lésés par des investissements dans des sociétés du secteur de l'agrobusiness. Pour le reste, ils n'attendent que le remboursement promis par les autorités ivoiriennes.


Selon le ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement, Bruno Koné, ce «remboursement pourrait commencer le 28 février ». A l'en croire, cette décision a été prise en Conseil des ministres le mercredi 22 février 2017.

Aux dires du ministre Koné, « le début de la phase d’enrôlement se déroule bien, malgré quelques petits incidents ». Mais le lundi 20 février, à l’ouverture de l’enregistrement, il y a eu des heurts entre souscripteurs.

Des heurts qui ont fait suite aux échauffourées survenues le samedi dernier, lors d’un rassemblement d’associations de souscripteurs à Cocody. Ce jour en effet, des centaines de personnes s’étaient retrouvées pour réclamer le dégel des comptes des 28 entreprises d’agrobusiness — dont le gel avait été décidé par le procureur de la République en janvier —, et le paiement de retours sur investissement (RSI), qui n’ont plus été honorés depuis plusieurs mois.

A noter que cette décision judiciaire de gel a été prise au vu du rapport d'une enquête menée sur ces 28 entreprises d'agrobusiness. De ce rapport, il ressort que ce sont près de 37 000 personnes qui ont souscrit à ces sociétés dont la crédibilité s'est révélée improbable. Mais les associations de ces souscripteurs disent être plus nombreux. D'où l'opération d'enregistrement, puis le remboursement par l'Etat ivoirien à partir de mardi prochain.

Sondage

La nomination de l'ancien Premier ministre Paul Kaba Thiéba comme directeur général de la Caisse des dépôts et de consignations du Burkina Faso (CDC-BF) est-elle, selon vous, un choix judicieux?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé