Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: 118 personnes tuées (de 2015 au 15 septembre 2018) au cours des attaques terroristes perpétrées sur le territoire
Burkina: l'armée pilonne des bases terroristes à Pama et à Gayeri (Etat-major)
Evènement: : les présidents Akufo Addo du Ghana et Issoufou du Niger attendus au Rebranding Africa Forum de Ouagadougou.   
Terrorisme:: 8 personnes tuées dans la nuit du 14 au 15 septembre 2018 dans une double attaque dans la Région de l'Est. 
France: Emmanuel Macron reconnaît le rôle de l'Etat dans la mort de Maurice Audin
Ghana: Kofi Annan repose désormais au cimetière militaire d’Accra
Karangasso-Vigué: trois morts et une dizaine de blessés après des affrontements entre Dozo et Koglweogo (RTB)
Burkina: Le poste forestier de Nassougou (Est) a été attaqué jeudi par des assaillants sans faire de victime (AIB)
CILSS: Roch Kaboré plaide pour la valorisation des produits forestiers non ligneux à lors de la 33e journée du Comité-inter-état (AIB)
France: Richard Ferrand a été élu président de l’Assemblée nationale

MONDE

Ils sont 13 000 à s'être faits enregistrer à ce jour, les souscripteurs lésés par des investissements dans des sociétés du secteur de l'agrobusiness. Pour le reste, ils n'attendent que le remboursement promis par les autorités ivoiriennes.


Selon le ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement, Bruno Koné, ce «remboursement pourrait commencer le 28 février ». A l'en croire, cette décision a été prise en Conseil des ministres le mercredi 22 février 2017.

Aux dires du ministre Koné, « le début de la phase d’enrôlement se déroule bien, malgré quelques petits incidents ». Mais le lundi 20 février, à l’ouverture de l’enregistrement, il y a eu des heurts entre souscripteurs.

Des heurts qui ont fait suite aux échauffourées survenues le samedi dernier, lors d’un rassemblement d’associations de souscripteurs à Cocody. Ce jour en effet, des centaines de personnes s’étaient retrouvées pour réclamer le dégel des comptes des 28 entreprises d’agrobusiness — dont le gel avait été décidé par le procureur de la République en janvier —, et le paiement de retours sur investissement (RSI), qui n’ont plus été honorés depuis plusieurs mois.

A noter que cette décision judiciaire de gel a été prise au vu du rapport d'une enquête menée sur ces 28 entreprises d'agrobusiness. De ce rapport, il ressort que ce sont près de 37 000 personnes qui ont souscrit à ces sociétés dont la crédibilité s'est révélée improbable. Mais les associations de ces souscripteurs disent être plus nombreux. D'où l'opération d'enregistrement, puis le remboursement par l'Etat ivoirien à partir de mardi prochain.