Aujourd'hui,
URGENT
Mali: une centaine de civils tués dans le centre du pays, le gouvernement annonce l'ouverture d'une enquête 
Côte d'Ivoire: Pascal Affi N'Guessan candidat à l'investiture FPI pour 2020
Gabon: Ali Bongo de retour au Gabon après plusieurs mois de convalescence au Maroc
Burkina: lancement d’une campagne de vaccination pour contrer une épidémie de méningite dans la région de l'Est
Burkina: le gouverneur de l’Est met en garde les individus qui veulent «entraver la liberté d'action des troupes» de l'opération Otapuanu
Brésil: l'ancien président brésilien Michel Temer arrêté dans une enquête anticorruption
Nouvelle-Zélande: le pays interdit la vente de fusils d'assaut et semi-automatiques en réponse à l'attaque de Christchurch qui a fait 50 morts
Mozambique: 15 000 personnes encore menacées après le passage du cyclone Idai
Centrafrique: un accord trouvé entre le pouvoir et les groupes armés
Burkina: des membres du Conseil de sécurité des Nations unies annoncés à Ouagadougou le 24 mars prochain

L’attaque d’un village par une milice qui s’est soldé par au moins 134 morts dans le centre du pays a conduit le chef de l’Etat malien à limoger des chefs militaires. 

Plus de 50 personnes ont trouvé la mort à la suite d’un accident de la circulation dans la région de Bono Est, localité située à 430 km au nord d’Accra, la capitale.  La collision frontale de deux autocars vers 2 heures du matin de ce vendredi 22 mars 2019 a été à l’origine de ce drame.

Un homme a ouvert le feu ce vendredi dans deux mosquées de Christchurch faisant au moins 49 tués. Un bilan provisoire fait également état de plusieurs dizaines de blessés. Quatre personnes ont été interpellées et l'une d'entre elles inculpée de meurtres. La piste du terrorisme d'extrême droite est avancée.

Photo: www.bladi.net

Le président algérien, Abdelaziz Bouteflika, au pouvoir depuis 1999, ne briguera pas un cinquième mandat à la tête du pays. Cette décision intervient au moment où plusieurs algériens étaient opposés à sa candidature. L'annonce a été faite ce lundi 11 mars 2019.

Dans un communiqué publié sur son compte twitter, la compagnie Ethiopian Airlines indique que l’un de ses avions s'est écrasé ce dimanche 10 mars au matin juste après son décollage de l'aéroport international d'Addis-Abeba.

Photo:Africanews

La Côte d’Ivoire a un nouveau président à la tête de l’Assemblée nationale. Amadou Soumahoro, haut cadre du parti présidentiel et ex-ministre des Affaires présidentielles a été élu ce jeudi 7 mars par ses collègues députés.

© reuters

Le président sortant Macky Sall a été donné vainqueur de l'élection présidentielle sénégalaise du 24 février, avec 58,27 % des votes. Selon les résultats officiels provisoires publiés ce jeudi 28 février par la Commission nationale de recensement des votes (CNRV), il rempile donc pour un second mandat.

Muhammadu Buhari a été réélu président du Nigeria avec près de 55,6% de voix selon les résultats communiqués par la commission électorale mardi soir.

Photo: présidence du Faso

Lors d’un sommet de l’Union Africaine à Addis Abeba, le chef de l’Etat égyptien, Abdel Fattah al-Sissi, a officiellement pris la présidence tournante de l’institution. Il remplace ainsi le rwandais, Paul Kagamé.

Il l’a annoncé lors d’un discours devant les députés qu’il avait convoqués en session extraordinaire ce 8 février 2019. Depuis quelques mois, une brouille s'est installée entre Guillaume Soro et le président Alassane Ouattara. Soro avait refusé de se joindre au nouveau parti RHDP "unifié" qu'a boycotté l'ex-président Henri Konan Bédié.

L'ancien président ivoirien Laurent Gbagbo et son ancien ministre de la jeunesse Charles Blé Goudé acquittés  le 15 janvier dernier, seront en liberté mais ils ne n’ont pas l’autorisation de rentrer en Côte d’Ivoire. Selon la Cour pénale internationale, ils seront confiés à un Etat qui serait en mesure de les accepter sur son territoire dans l’attente d’être rejugé par la Chambre d’appel.

Photo: mediacongo.net

La Cour constitutionnelle de la RDC a confirmé, dans la nuit du samedi à dimanche, la victoire de l’opposant Félix Tshisekedi à la présidentielle, alors que plusieurs chefs d’État africains lui demandaient de surseoir à sa décision. La Cour «proclame élu à la majorité simple président de la République démocratique du Congo Tshisekedi Tshilombo Félix», a déclaré le président de l’institution, Benoît Lwambwa Bindu.

FESPACO 2019

Sondage

Roch Kaboré a nommé un nouveau Premier ministre à un moment où le dialogue social, la relance économique et les défis sécuritaires s'imposent comme challenges. Christophe Dabiré sera-t-il l’homme de la situation?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé