Aujourd'hui,
URGENT
Afrique: 45 millions de personnes menacées par la famine en Afrique Australe
Médias: le Synatic annonce un sit-in (22 et 23 janvier) et une grève générale de 48 heures (du 29 au 30 janvier 2020)
Burkina: le tribunal militaire a condamné lundi 13 janvier 2020 les accusés à payer 947 279 507 FCFA aux victimes du putsch manqué de 2015.
Burkina: les autorités coutumières et religieuses «lancent un appel à l’union et à la cohésion nationale»
Burkina: le gouvernement crée la Brigade centrale de lutte contre la cybercriminalité pour lutter contre les infractions liées aux TIC
Brexit: les députés britanniques valident l'accord négocié par Boris Johnson
Burkina: 8 143 pèlerins burkinabè ont effectué le hadj 2019 au cours duquel six décès ont été constatés
Burkina: 233 heures de coupures d’électricité en 2018 contre 155h en 2017 (AIB)
Pétrole: la Chine ouvre son secteur pétrolier aux entreprises étrangères (RFI)
Angola: 41 morts dans des pluies torrentielles en moins de 24 heures (Africanews)

©RTB

ENVIRONNEMENT

Les Eaux et Forêts du Burkina ont saisi 20 peaux de crocodiles et deux pointes d’ivoire d’éléphants. La présentation à la presse des spécimens d’animaux sauvages intégralement protégés est intervenue ce 16 août 2019 à Ouagadougou. Une synthèse de la RTB.

Face à la presse, le Commandant des Eaux et Forêts, Lassané Dénis Nikiéma a présenté la saisie de spécimens d’animaux sauvages intégralement protégés. Il s’agit de 20 peaux de crocodiles et 2 pointes d’ivoires d’éléphants saisies par les agents de la direction  des Opérations des Eaux et Forêts le 31 juin 2019 et 19 juillet dernier des mains de braconniers.

Pour lui, cette recrudescence du braconnage fait suite au problème sécuritaire que connait le pays ces dernières années. Or, selon le décret n°2017-0238-PRESPM/MEEVCC, l’éléphant et le crocodile sont des espèces intégralement protégées, donc interdits d’abattage.

La présente saisie, a indiqué le Commandant Nikiéma, a permis d’interpeller 7 individus dont 4 dans le trafic des peaux de crocodiles à Zorgho et 3 dans celui des ivoires à Pô. « Ces 7 individus sont déposés au Commissariat de Police et la justice suit son cours sur le dossier », a-t-il précisé.

Le Burkina Faso disposant de 6000 têtes d’éléphants sur les 12 000 au plan ouest-africain, le commandant Nikiéma a lancé un appel pressant de protéger cet héritage que la nature nous a offert.

RTB

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé