Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le parti politique "Le Faso Autrement" admis au sein du Réseau Libéral Africain en qualité de membre observateur. 
Burkina: l’opposition politique dénonce "l’activisme politique" du Médiateur du Faso et interpelle le chef de l'Etat. 
Burkina: les agents des péages annoncent une grève du 27 février au 1er mars 2020. 
Burkina: plus d’un milliard de dollars, c’est le montant que la Banque mondiale entend apporter pour soutenir les efforts de développement.
Burkina: la Banque mondiale accorde une enveloppe supplémentaire de 700 millions de dollars pour faire face au défi sécuritaire.   
Kourwéogo: la population en colère saccage le Centre de Laye pour mineurs en conflit avec la loi après le décès suspect d’une élève. 
Soum: des agents de l'Office national d'identification (ONI) blessés le 18 février  2020 dans une attaque à Kelbo (communiqué). 
Burkina: au moins 3 soldats ont perdu la vie dans une attaque terroriste mardi 18 février 2020 à Kelbo (Région du Sahel).   
Fasofoot:  l'Asfa-Y rompt son contrat avec son entraîneur, Boureima Kaboré, après le nul contre l'EFO. 
Burkina Faso : Morgan Henry, un sergent-chef de Barkhane retrouvé mort dans son campement le 16 février. Cause inconnue, enquête ouverte. 

photo: lefaso.net

ENVIRONNEMENT

Le parc national d’Arly a été inscrit sur la liste du réseau mondial des réserves de biosphère du programme MAB de l’UNESCO. Cette reconnaissance internationale est intervenue lors de la 30èmesession du  Conseil International de Coordination tenue du 23 au 28 juillet 2018 à Palembang en Indonésie.

Depuis le 25 juillet 2018, le parc national d’Arly est désormais inscrit sur la liste du réseau mondial des réserves de biosphère du programme MAB de l’UNESCO. C’est la deuxième reconnaissance internationale du plus grand parc du Burkina après son inscription sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO le 07 juillet 2017.

La proposition d’inscription a été approuvée par le Conseil International de Coordination du Programme sur l’Homme et la Biosphère (MAB) de l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) lors sa 30ème session tenue à Palembang en Indonésie. Cela a été rendu possible grâce à l’élaboration d’un dossier soumis par le Burkina avec l’appui technique et financier du projet RBT/WAP-GIZ.

Cette inscription du parc national d’Arly sur la liste du réseau mondial des réserves de biosphère vient renforcer  sa notoriété. Elle lui offre aussi des opportunités d’appuis techniques et financiers, de partage d’expériences, d’amélioration du dispositif de gestion durable du parc. Le Parc National d’Arly est situé dans la région de l’Est, au cœur du complexe transfrontalier W-Arly-Pendjari (WAP). Il couvre une superficie estimée à 217.930 hectares. Il est l’un des sites les plus importants de conservation de la diversité biologique du Burkina Faso, avec des espèces emblématiques telles l’éléphant, le lion, le guépard, le léopard, etc.

Le Programme sur l’Homme et la Biosphère (MAB) de l’UNESCO a été lancé en 1971. Il est un programme scientifique intergouvernemental visant à établir une base scientifique pour améliorer les relations homme-nature au niveau mondial. Le concept MAB repose sur le principe de concilier conservation et développement. Le réseau mondial des réserves de biosphère compte 886 réserves de biosphère réparties dans 122 pays à travers le monde.

Le Service d’Information du Gouvernement

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé