Aujourd'hui,
URGENT
Zimbabwe: Emmerson Mnangagwa (vice-président) succède officiellement à Robert Mugabe
Classement Fifa: Les Étalons du Burkina 6e en Afrique et 44e dans le monde 
Burkina: la production céréalière prévisionnelle de la campagne agricole 2017-2018 estimée à 4 552 273 tonnes.
Burkina: la production céréalière en baisse de 0,32% par rapport à la campagne agricole précédente.
Burkina: la production céréalière en baisse de 1,01% par rapport à la moyenne des 5 dernières années. 
Burkina: les productions céréalières prévisionnelles rapportées aux besoins de consommation font ressortir un déficit brut de 72 677 tonnes
Campagne agricole: près de 3 millions de Burkinabè seront en situation d'urgence alimentaire
La Haye: Ratko Mladić condamné à la prison à perpétuité
Campagne agricole: 17 provinces déficitaires (Conseil des ministres)
Burkina: Les administrateurs civils observeront trois jours de grève ( 28 au 30 novembre 2017)

ENVIRONNEMENT

Le Burkina Faso vient d'inscrire son premier site Naturel sur la liste du Patrimoine mondial naturel de L'UNESCO avec succès, le Complexe W-Arly-Pendjari (WAP).


Le WAP est une vaste étendue de savane soudano-sahélienne intacte  abritant une faune riche et variée. Il compte plus de 460 espèces  d'oiseaux, 80 espèces  de reptiles et 120 espèces de poissons. Le WAP est également une ressource naturelle Partagée entre le Benin le Burkina et le Niger.
L'aboutissement heureux du dossier d'inscription qui témoigne de la bonne et franche collaboration entre les trois pays, est aussi une forme d'interpellation des trois pays à redoubler d'efforts  dans la gestion concertée du complexe.

Le ministre de l'Environnement de l'Economie Verte et du Changement Climatique Batio BASSIERE a,  au nom du gouvernement du Burkina Faso remercié le centre du patrimoine mondial, les membres du Comité et les partenaires techniques et financiers pour l'accomplissement de ce projet. Il a en outre rassuré les uns et les autres sur la volonté de son pays le Burkina Faso à préserver ce patrimoine pour les générations futures.

Cette Reconnaissance selon le ministre  BASSIERE  découle de la politique de son Excellence Monsieur le Président  du Faso en matière de conservation des ressources naturelles pour les générations futures.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir