Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: la suspension d’importation de certains produits a apporté 8 milliards de FCFA aux industries locales (AIB)
Mali: le gouvernement fixe les législatives à mars et avril 2020
Sahel: la France va envoyer des renforts supplémentaires au Sahel, en sus du renfort des 220 soldats annoncé à Pau
Burkina: la loi portant institution de Volontaires pour la défense de la Patrie (VDP) adoptée par l'Assemblée nationale
Burkina: le document de Politique de Sécurité nationale remis au président du Faso
Afrique: 45 millions de personnes menacées par la famine en Afrique Australe
Médias: le Synatic annonce un sit-in (22 et 23 janvier) et une grève générale de 48 heures (du 29 au 30 janvier 2020)
Burkina: le tribunal militaire a condamné lundi 13 janvier 2020 les accusés à payer 947 279 507 FCFA aux victimes du putsch manqué de 2015.
Burkina: les autorités coutumières et religieuses «lancent un appel à l’union et à la cohésion nationale»
Burkina: le gouvernement crée la Brigade centrale de lutte contre la cybercriminalité pour lutter contre les infractions liées aux TIC

Photo d'archives

ENVIRONNEMENT

Le président malien Ibrahim Boubakar Kéïta, est arrivé à  Ouagadougou en début de soirée, ce mercredi 14 juin 2017. Il prendra part à la cérémonie marquant la journée mondiale de lutte contre la désertification.


Ibrahim Boubakar Keïta, dont l’avion a atterrit à 18 heures et 15 minutes, a été accueilli par son homologue burkinabè Roch Marc Christian Kaboré, en présence d’une partie de la communauté malienne vivant à Ouagadougou. Aucun des deux présidents n’a fait de déclaration. Mais on sait que le séjour du chef de l’Etat malien, s’inscrit dans le cadre de la tenue de la journée mondiale de lutte contre la désertification.

Cette édition 2017, qui se tient du 14 au 17 juin prochain, placée sous la présidence du président Kaboré, abordera le thème portant sur « Notre terre, notre maison, notre avenir ». Elle intervient après celle de l’année précédente, qui portait un regard sur « Une coopération inclusive en vue d’atteindre la neutralité en matière de dégradation des terres.» Le président du Niger a lui aussi été invité.

En rappel, le 17 juin de chaque année, il est célébré la journée mondiale de lutte contre la désertification. Ce qui constitue un rendez-vous permettant de porter un regard et surtout mener des réflexions poussées sur la dégradation des terres. Phénomène, qui de toute évidence se présente comme un défi dans les enjeux mondiaux.  

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé