Aujourd'hui,
URGENT
Arabie Saoudite: Selon la CIA, Mohammed ben Salman a ordonné l'assassinat du journaliste Khashoggi
Burkina: la Coalition contre la vie chère organise le 29 novembre une journée de protestation contre la récente hausse du prix du carburant
Madagascar: le second tour de la présidentielle opposera Andry Rajoelina et Marc Ravalomanana, tous deux anciens présidents
Centrafrique: l’ex-chef anti-balaka Alfred Yecatom Rhombot extradé vers la CPI
Israël: le ministre de la Défense démissionne après le cessez-le-feu à Gaza
Brexit: Theresa May annonce que son gouvernement a validé le projet d'accord avec l'Union européenne 
Burkina: l'utilisation de contraception moderne a empêché 397 000 grossesses non désirées et 142 000 avortements (rapport)
Burkina: le bureau actuel du syndicat national de la GSP interdit d'activités, 10 agents révoqués (Conseil des ministres)
Sénégal: Macky Sall laisse entrevoir l'amnistie pour Khalifa Sall et Karim Wade (RFI)
Burkina: le Mouloud célébré dans la nuit du lundi 19 au mardi 20 novembre 2018

ECONOMIE

Au cours de l’année 2016 et conformément à ses missions, la Direction Générale du Contrôle économique et de la Répression des Fraudes (DGCRF) du Ministère du Commerce, de l’Industrie et de l’artisanat a contrôlé  11 087 magasins et autres infrastructures de commerce sur tout le territoire national. 


Ces contrôles inopinés auprès des commerçants ont permis de constater le non-respect de la réglementation en vigueur par  des  commerçants et la saisie d’importants lots de produits périmés, prohibés et illicites c'est-à-dire issus des fraudes. Au 31 décembre 2016, la DGCRF a enregistré en termes de saisies 316 bidons de jus et boissons, plus de 5000 bouteilles de boissons alcoolisées contrefaits et des équipements de production, 88 bidons d’huiles, 10 cartons de lait, 160 cartons de biscuits, 100 cartons de boites de conserves de tomate et de moutarde, deux tonnes de poulets, 05 sacs de riz et 17 tonnes de bonbons tous périmés.  En ce qui concerne la fraude, la DGCRF a saisi au total 24 cartouches de cigarettes, 36 cartons de piles, deux(02) rouleaux de tissu et 31 415 litres de carburant. Comme produits prohibés, on note la saisie de 30 boîtes de produits pharmaceutiques.

Toutes les pratiques contraires ou infractions commises dans l’exercice des activités économiques par les acteurs du domaine en violation des textes en vigueur en l’occurrence la Loi N° 15/94/ADP du 5 mai 1994 portant organisation de la concurrence au Burkina Faso ont été sanctionnées conformément aux textes en vigueur au Burkina Faso. Les amendes issues de ces infractions s’élèvent à deux cent quarante-quatre millions deux cent deux mille soixante-dix-neuf (244 202 079) francs CFA, soit un taux de réalisation de 174,43% de recouvrement.

Outre les contrôles, la DCRF a pour rôle de recueillir aussi les différentes plaintes et de les instruire. Pour le compte de l’année 2016, la direction a enregistré et instruit soixante-deux (62) plaintes et ce dans différents domaines d’activités économiques. Elle a aussi saisie la justice dans certains cas. 
Les consommateurs sont invités à dénoncer toute pratique illicite en matière aux numéros verts suivants : 80 00 11 84/85 pour la ville de Ouagadougou et 80 00 11 86 pour la ville de Bobo-Dioulasso.

DCPM/ Commerce, Industrie et Artisanat

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir