Aujourd'hui,
URGENT
Mauritanie: le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, prend part ce mardi 30 juin 2020 à à un sommet G5 Sahel-France. 
Tchad: le président Idriss Deby élevé au rang de Maréchal par les députés. 
Burkina: le gouvernement commande 2 700 tonnes de riz pour faire face à la crise humanitaire.
Santé: la République démocratique du Congo déclare la fin d'Ebola à l'est du pays. 
Burkina: le musicien Smarty devient le tout premier Ambassadeur de bonne volonté́ de l’Unicef au Burkina. 
Burkina: le gouvernement et ses partenaires vont injecter 5,2 milliards FCFA dans 12 projets afin de promouvoir l’agriculture contractuelle
Fichier électoral  : le top départ pour l'enrôlement du Centre donné, les équipes d'enrôlement vont officier sur la région du 23 juin au 9 juillet 2020
Burkina: lancement ce 23 juin 2020 des examens franco-arabes du CEP et BEPC. 12 500 candidats concernés par les deux examens.
Covid-19: le grand pèlerinage à la Mecque (Arabie saoudite) aura lieu, mais avec un nombre "très limité" de fidèles. 
Covid-19: le porte-parole du gouvernement, Remi Dandjinou annonce la réouverture prochaine des frontières terrestres et aériennes du Burkina

ECONOMIE

Le mercredi 30 octobre 2019, Monsieur Xu Fei, Chargé d’Affaire de l’Ambassade de la République populaire de Chine au Burkina Faso a participé à la cérémonie de clôture de la formation du « Projet Mil » au Programme de coopération agricole Burkina Faso / République populaire de Chine (PCA-BF/RPC) en présence du Directeur Général des Productions agricoles du Ministère de l’Agriculture.

Pendant deux mois, les experts chinois agricoles ont enseigné et transféré tout leur savoir et toute leur technologie aux apprenants burkinabè afin d’augmenter par trois (03) le rendement agricole.

Selon le Chargé d’Affaire de l’Ambassade, la Chine est dans une dynamique d’aider utile en apprenant à ses amis burkinabè à «pêcher» par eux-mêmes pour réaliser eux-mêmes leur autosuffisance alimentaire.

Toutefois, il a invité les bénéficiaires de la formation à partager, à leur tour avec tout le monde, ce qu’ils ont appris pour qu’ensemble ils puissent augmenter la production céréalière du Burkina Faso. Par ailleurs, il a confié que d’autres sessions de formations suivront pour former davantage de personnes aux techniques de production agricole et ainsi résoudre le problème de l’insécurité alimentaire du pays.

Le Directeur Général des Productions Agricoles Pascal Soubeiga a exprimé toute sa gratitude à la République populaire de Chine pour avoir placé le développement de l’agriculture burkinabè au centre de ses préoccupations. Il a souligné que les renforcements de capacités, tel que ladite formation, est ce dont ils ont besoin dans un rapport de partenariat qui se veut durable. Il a souhaité que ces sessions de formations s’étende sur d’autres thématiques afin que le Burkina Faso puisse promouvoir son développement par lui-même à partir des compétences humaines.

La cérémonie de fin de formation a été aussi marquée par une remise d’attestations aux participants et de récompenses à trois personnes qui se sont distinguées de par les performances. 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir