Aujourd'hui,
URGENT
Mauritanie: le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, prend part ce mardi 30 juin 2020 à à un sommet G5 Sahel-France. 
Tchad: le président Idriss Deby élevé au rang de Maréchal par les députés. 
Burkina: le gouvernement commande 2 700 tonnes de riz pour faire face à la crise humanitaire.
Santé: la République démocratique du Congo déclare la fin d'Ebola à l'est du pays. 
Burkina: le musicien Smarty devient le tout premier Ambassadeur de bonne volonté́ de l’Unicef au Burkina. 
Burkina: le gouvernement et ses partenaires vont injecter 5,2 milliards FCFA dans 12 projets afin de promouvoir l’agriculture contractuelle
Fichier électoral  : le top départ pour l'enrôlement du Centre donné, les équipes d'enrôlement vont officier sur la région du 23 juin au 9 juillet 2020
Burkina: lancement ce 23 juin 2020 des examens franco-arabes du CEP et BEPC. 12 500 candidats concernés par les deux examens.
Covid-19: le grand pèlerinage à la Mecque (Arabie saoudite) aura lieu, mais avec un nombre "très limité" de fidèles. 
Covid-19: le porte-parole du gouvernement, Remi Dandjinou annonce la réouverture prochaine des frontières terrestres et aériennes du Burkina

ECONOMIE

Le Fonds permanent pour le développement des collectivités territoriales (FPDCT) organise du 21 au 25 octobre 2019 à Koudougou, une formation sur la commande publique au profit de ses directeurs centraux, ses Chefs d'agence et chargés de projets des 13 régions du Burkina. Ceci pour se conformer aux exigences de l'Autorité de régulation de la commande publique (ARCOP).


La mission principale du FPDCT étant de mobiliser des ressources pour le développement des collectivités territoriales, il était nécessaire selon Bruno Dipama, Directeur général du FPDCT, de renforcer la capacité de ses hommes et femmes de l'institution, dans les procédures des marchés publics. «La gestion des deniers publics a des exigences», a indiqué le premier responsable de l'institution. Conscient donc de la place de sa structure et des difficultés qui peuvent entraver son bon fonctionnement, cet atelier s'avère très important aux yeux de Bruno Dipama qui estime que cette formation permettra au FPDCT d’être en concordance avec ses visions.

Bruno S. Dipama, Directeur général du FPDCT aux micros des journalistes

Pour Bruno Dipama, son institution est soumise à des principes cardinaux qui commandent son fonctionnement et ses interventions. Il s’agit de la transparence, la recevabilité, la traçabilité, la rationalité, la responsabilité et la reddition des comptes. Pour cette première partie, ce sont les chefs d’agence, les chargés de projet du FPDCT et les directeurs centraux qui seront outillés. La formation est assurée par l’ARCOP. Pour le secrétaire permanent de l’ARCOP, Sanou Tahirou, cette décision du FPDCT est salutaire. En effet, ladite formation est assurée par le secrétaire permanent de l'ARCOP Tahirou Sanou assisté de son collègue Gaston Yaméogo.

Durant les cinq jours, les participants bénéficieront de généralités sur la commande publique. Ils seront outillés également sur les modalités d’élaboration des dossiers d’appel à concurrence, l’évaluation des offres et le règlement des différends en matière de commande publique. Ainsi, une fois la formation terminée, les agents pourront suivre les collectivités pour voir si les principes qui gouvernent la commande publique sont respectés, se convainc Bruno Dipama.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir