Aujourd'hui,
URGENT
Cyclisme: le Burkinabè 🇧🇫Paul Daumont nominé pour le prix du meilleur cycliste africain de l'année.
États-Unis : Donald Trump autorise le processus de transition vers une administration Biden.  
Burkina: un citoyen américain abattu le 21 novembre 2020, devant le camp Baba Sy de Ouagadougou.      
Burkina: l’Union africaine appelle à des élections apaisées et transparentes. 
Burkina: 860 villages et secteurs ne pourront pas prendre part au scrutin couplé. Cela représente environ 370 000 Burkinabè.
Burkina: 6 490 144 électeurs appelés aux urnes ce dimanche 22 novembre 2020 pour élire le président et les 127 députés pour 5 ans. 
Justice: 4 des 7 prévenus relaxés pour faits non constitués dans le procès du recrutement frauduleux de la CNSS.     
Procès CNSS: Norbert Zèda, ex DRH, écope de 30 mois ferme et 5 ans d’interdiction d’exercer dans la fonction publique. 
Justice: Daniel Sawadogo, ex chef de personnel écope de 20 mois ferme et 5 ans d’interdiction dans la fonction publique (procès CNSS). 
Justice: Natacha Ouédraogo, épouse de l’ex DRH écope de 12 mois ferme dans le procès du recrutement frauduleux de la CNSS. 

©Xinhua

ECONOMIE

Huawei a lancé vendredi 9 août son système d'exploitation open-source, HarmonyOS, alternative potentielle à Android dans le cas de l'interdiction du système d'exploitation de Google pour les téléphones portables Huawei.

HarmonyOS, ou Hongmeng en chinois, est un système d'exploitation distribué et basé sur un micro-noyau conçu pour divers dispositifs et scénarios, a déclaré Richard Yu, PDG du Consumer Business Group de Huawei, lors de la conférence des développeurs Huawei organisée à Dongguan, dans la province chinoise du Guangdong (sud).

"Il sera très rapide et pratique de transférer le système d'exploitation Android vers HarmonyOS si Android n'est plus accessible. Cela ne prend qu'un à deux jours", a déclaré M. Yu. "Cependant, les téléphones portables Huawei donneront la priorité à Android en tenant compte de l'écosystème et des partenaires", a-t-il ajouté.

M. Yu a déclaré que HarmonyOS, système d'exploitation léger et compact doté de fonctionnalités puissantes, serait d'abord utilisé dans les produits d'écran intelligent de Huawei qui seront lancés samedi.

Au cours des trois prochaines années, le système sera utilisé dans davantage de dispositifs intelligents tels que les montres intelligentes et les systèmes embarqués, selon M. Yu.

"Nous entrons dans une ère où les gens attendent une expérience intelligente globale pour tous les appareils et tous les scénarios. Pour cela, nous avons estimé qu'il était important d'avoir un système d'exploitation doté de capacités multiplateformes améliorées", a déclaré M. Yu.

Huawei créera également une fondation open-source et une communauté open-source afin de soutenir une collaboration plus approfondie avec les développeurs, a-t-il ajouté.

http://french.xinhuanet.com/

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir