Aujourd'hui,
URGENT
Algérie: Abdelmadjid Tebboune élu président avec 58,15%
Etats-Unis: la commission judiciaire valide l'acte d'accusation de destitution de Donald Trump
Justice: 99 dossiers enrôlés pour les sessions des pôles criminels de Ouagadougou et de Ouahigouya
Justice: les acteurs demandent à la France de clarifier sa position sur l'extradition de François Compaoré dans l'affaire Norbert Zongo
Burkina: au moins 15 terroristes neutralisés, une base démantelée, et de l’armement saisi à Kompienga dans la Région de l'Est
Gaoua: une tonne de denrées périmées saisie par la police
Roch Kaboré: "Je voudrais rassurer tous les déplacés internes de notre engagement à créer les conditions de leur retour dans leurs localités"
Climat: les glaciers du Groenland fondent sept fois plus vite qu’en 1990
11-décembre: "Pour bâtir ensemble un Burkina Faso prospère, nous devons nous départir de nos intérêts égoïstes" (Roch Kaboré) 
11-décembre: "J’ai décidé de commettre un groupe de travail pour l’écriture de l’histoire générale de la Haute-Volta au Burkina" (Roch Kaboré)

ECONOMIE

Du 24 au 25 juin 2019, se tiendra à Beijing la réunion des coordinateurs sur la mise en œuvre des acquis du forum sur la coopération sino-africaine qui s'est tenu en septembre 2018. Ce vendredi 21 juin 2019 à Ouagadougou, l'ambassadeur de la Chine au Burkina Faso Li Jian a, au cours d'une conférence de presse, affirmé qu'il s'agira pour les coordinateurs de dresser le bilan des conclusions dudit forum.

Cette réunion, à entendre le diplomate chinois, a pour objectif de concrétiser les acquis du sommet de Beijing, notamment ceux des huit initiatives annoncées par le président chinois Xi Jinping. Ces initiatives couvrent, selon Li Jian, la promotion industrielle, l'interconnexion des infrastructures, la facilitation du commerce, le développement vert, le renforcement des capacités, la santé, les échanges humains et culturels, la paix et la sécurité.

A en croire le diplomate, plus d'une quarantaine d'activités multilatérales et bilatérales telles que la cérémonie d'ouverture, la session plénière, la conférence de presse conjointe et des entretiens sont prévues. « Elles permettront de mettre en synergie les actions et de renforcer le consensus dégagé dans le but de réaliser plus de projets et de créer plus de bénéfice pour les populations sino-africaines » a-t-il précisé en ajoutant, qu'en marge de ces activités, la délégation va également participer à la première édition de l'exposition économique et commerciale Chine-Afrique qui aura lieu à Changsha dans la province de Hunan.

Et pendant la réunion, indique Li Jian, une déclaration conjointe sera annoncée pour donner l'orientation stratégique de la construction d'une communauté de destin Chine-Afrique encore plus solide et pour mieux coordonner les politiques et les mécanismes au niveau bilatéral et multilatéral. « La coopération gagnant-gagnant entre la Chine et les pays africains contraste avec l'actualité récente sur les relations commerciales entre la Chine et les Etats-Unis. La tenue de cette réunion est donc un symbole fort de l'ouverture de la Chine au monde entier, de sa ferme résolution à partager sans réserve le fruit de sa croissance et à défendre avec conviction le principe d'ouverture et de multilatéralisme. Les Etats-Unis et la Chine sont les deux plus grandes économies du monde et doivent jouer un rôle principal pour la stabilité et la confiance de l'économie mondiale » a expliqué le diplomate.

Dans le même esprit, par cette réunion des coordinateurs sur la mise en œuvre des acquis du Sommet, la Chine se veut plus que jamais ouverte au dialogue, au partenariat sincère, à l'esprit gagnant-gagnant et à la défense du multipartisme. Plus de 80 officiels au rang ministériel y compris 24 ministres africains des Affaires étrangères qui ont, aux dires de Li Jian, confirmé leur participation. 

En rappel, le Burkina Faso et une cinquantaine  d'autres pays africains ont participé au forum sur la coopération sino-africaine en septembre 2018 sur le thème « la Chine et l'Afrique: construire une communauté de destin encore plus solide pour la coopération gagnant-gagnant ».

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé