Aujourd'hui,
URGENT
Kantchari: Bapandi Ouoba, policier municipal, tué dans la nuit du 3 au 4 août 2020 à son domicile par des hommes armés non identifiés.
Ouahigouya: décès de la mère de l’ancien président de l’Assemblée nationale, feu Dr Salifou Diallo, ce 31 juillet 2020. 
Burkina: le BEPC a enregistré un taux de succès de 36,47% contre 26,62% en 2019.
Burkina: le CEP a enregistré un taux de succès de 66,06% contre 55,11% en 2019. 
Burkina: le CAP et le BEP ont enregistré un taux de succès de 63,37% contre 46,86% en 2019. 
Mali: Al-Qaida revendique l'attaque qui a tué un soldat français -brigadier Tojohasina Razafintsalaman- le jeudi 23 juillet 2020. 
Burkina: le 1er ministre, Christophe Dabiré, a signé le mercredi 29 juillet 2020, un décret portant réouverture des frontières aériennes. 
Covid-19: la République populaire de Chine offre 46 respirateurs au Burkina Faso. 
Ouagadougou: plus de 200 moutons mis en fourrière par la police municipale à la veille de la Tabaski.   
Covid-19: les pertes du tourisme mondial s'élèvent à 320 milliards de dolllars (Organisation mondiale du tourisme).  

La priorité de la nouvelle directrice : travailler à consolider les acquis engrangés par son prédécesseur

ECONOMIE

Après près de 18 mois passé à la  tête de la représentation Air France au Burkina, Philippe Maciocia cède les commandes à Brigitte Lucien. La passation officielle des charges est intervenue ce vendredi 17 mai 2019 à la résidence de France au cours d’un cocktail organisé à l’honneur du désormais ex-représentant de la compagnie au Burkina.

Le cérémonial a été sobre et très riche en émotion car c’est  avec tristesse que Philippe Maciocia dit quitter le Burkina après avoir pu stabiliser la représentation burkinabè de la compagnie qui a traversé des zones de turbulences au cours d’une certaine période. Malgré la tristesse que se lisait sur son visage, M. Maciocia part avec le sentiment d’avoir accompli son devoir. « Air France se porte bien parce qu’on a réussi à stabiliser un programme avec un vol quotidien. C’était notre objectif et celui du gouvernement burkinabè. Je laisse une compagnie en bonne état et je quitte le Burkina avec beaucoup de tristesse » a fait savoir le représentant sortant qui déposera ses valises en Algérie.

En 18 mois d’exercice, Philippe Maciocia et son équipe ont  réussi à glaner des acquis sur le terrain surtout en termes de développement. Il s’agit, entre autres, du rétablissement d’un vol quotidien au départ de Ouagadougou malgré la situation sécuritaire, de la signature d’accords de coopération et l’amélioration des conditions de travail de l’équipe de la représentation de Air France. 

Outre cela, l’un des points importants a été le relookage des cabines de la flotte de 15 Airbus A330 de Air France dont le premier avion équipé a fait la liaison Paris-Ouagadougou le 3 février dernier. Les problèmes d’exploitation,  les grèves et les attaques terroristes sont les difficultés qui ont émaillé le mandat de M. Maciocia à la tête de Air France Burkina.

Pour son successeur, Brigitte Lucien, sa  priorité sera de travailler à consolider les acquis engrangés par son prédécesseur : « Ma première action c’est déjà être dans la continuité parce que comme vous le savez, la compagnie au Burkina est sur une base stable en terme de programme et d’équilibre avec la clientèle. Donc, ma mission première sera de stabiliser et de continuer le développement de la représentation » tels sont les premiers mots de la désormais patronne de la compagnie au Burkina.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir