Aujourd'hui,
URGENT
Football: Le RCK éliminé de la ligue africaine des champions après sa défaite 2 à 0 à Libreville
Football: L’EFO éliminé de la Coupe de la Confédération après sa défaite 1 à 0 contre l’Olympic Star FC du Burundi
Burkina: le journaliste Mahamadi Tiegna nommé directeur général des Editions Sidwaya (Conseil des ministres)
Burkina: Le journaliste Pascal Yemboini Thiombiano nommé  directeur général de la radiodiffusion télévision du Burkina (Conseil des ministr
Mali: deux soldats français tués et un blessé dans l'explosion d'une mine artisanale (RFI)
Nécro: Idrissa Ouédraogo décoré Grand officier de l'Ordre national à titre posthume avant d'être inhumé ce mardi 20 février
Bobo Dioulasso: deux morts dans l’éboulement d’une mine à Borodougou (Oméga Fm)
Burkina: 620 394 personnes seront en situation d'urgence alimentaire de juin à août 2018 (Sonagess) 
Putsch manqué: Le MBDHP souhaite que le procès se déroule dans la transparence et la rigueur (Responsable)
Pétanque: les Etalons remportent le tournoi international Mbarakou Baby de Kayes au Mali (AIB)

Des membres de la nouvelle équipe (Ph. Burkina24)

ECONOMIE

La Chambre des mines du Burkina (CMB) a désormais un nouveau président. En effet, Elie Justin Ouédraogo vient de céder son fauteuil à Tidiane René Barry. Cela est intervenu à l’issue d’une assemblée générale au cours de laquelle a été renouvelé le conseil d’administration. 

 


Ce lundi 16 janvier 2017, s’est tenue à Ouagadougou l’assemblée générale de la CMB. La  rencontre a procédé au renouvellement des membres du conseil d’administration. Lequel conseil, constitué de 25 membres, sera présidé par Tidiane Barry, en remplacement de Elie Justin Ouédraogo, pour une durée de 2 ans.
Au soir de ladite assemblée générale, la 4e du genre de l’institution faîtière des mines, le nouveau président a dans la foulée fait part de ce qu’il considère comme priorités, dans l’accomplissement de sa mission durant son mandat. Avec un bureau qu’il présente comme «très équilibré et riche en expériences et en expertises», et qui a en son sein la plupart des acteurs des sociétés minières, Tidiane René Barry souhaite poursuivre le renforcement de l’ancrage institutionnel de la CMB.

A cet effet, et selon ses dires, il va falloir «être une force de propositions pour un secteur minier compétitif». Mais aussi, «l’autre défi est la nécessaire communication permanente afin de partager avec l’opinion publique la réalité du secteur minier», affirme-t-il. Pour l’atteinte de résultats satisfaisants,  le nouveau bureau dirigé par M. Barry, espère mettre l’accent sur une «bonne stratégie de communication» pour répondre aux questions légitimes des populations.

En outre, Tidiane Barry dit s’inscrire dans la continuité, du moment où «il y a d’autres priorités qui relèvent de thématiques que nous avons commencées à développer avec l’ancien bureau». C’est fort d’une expérience avérée dans le secteur des mines que celui qui jusque-là officiait en tant que Directeur des affaires corporatives d'Iamgold Essakane SA depuis 2008, prend le commandement de la CMB.  Il a par ailleurs contribué à la création et au développement de la première mine de classe mondiale au Burkina Faso, classée parmi les 5 premières entreprises du pays en termes de chiffre d'affaires.

Au sein de la Chambre des mines du Burkina Faso, M. Barry a, sous la casquette de vice-président œuvré à la promotion de l'industrie minière du pays en basant sa vision sur l'établissement d'un partenariat gagnant-gagnant entre les acteurs privés du secteur minier et les parties prenantes que sont le Gouvernement, les populations riveraines des sites miniers et la communauté nationale tout entière.

En rappel, le successeur d’Elie Justin Ouédraogo est membre fondateur et président de la branche locale de l'Institut canadien des mines, de la métallurgie et du Pétrole-lCM.

GSA

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir