Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le conseiller municipal de Gnatan (Yagha) assassiné par des hommes armés non identifiés le 19 novembre 2019 (Infowakat.net). 
Burkina: Le CSC suspend l'émission "Biibémooré" de Optima FM pour 3 mois pour manquements à la loi, à l'éthique et à la déontologie. 
Côte d'Ivoire: saisie record de 200 tonnes de faux médicaments à Abidjan
Football: le Burkina Faso bat le Soudan du Sud par 2 buts à 1 au titre de la 2e journée des éliminatoires de la CAN 2021
Burkina: 32 terroristes neutralisés dans les régions du Centre-nord et du Nord
Sécurité: le Nigeria, le Bénin et le Niger lancent des patrouilles communes aux frontières
Burkina: l'opposition politique demande la levée "pure et simple" de la suspension de trois mois du FPR
5e RGPH: 5 229 contrôleurs et 20 916 agents recenseurs prêts pour l’opération de dénombrement qui débute ce 16 novembre
Niger: après trois ans d'absence, l'opposant Hama Amadou est rentré dans son pays ce jeudi 14 novembre
Burkina: le cyber-activiste Naïm Touré relâché «sans aucune charge»

ECONOMIE

Le ministère burkinabè en charge du commerce a réagi ce lundi 15 avril 2019 suite à l’information qui a circulé toute la journée sur une prétendue protection du pagne tissé traditionnel burkinabè (Faso Dan Fani) par une firme chinoise. Ladite information aurait été annoncée au cours d’une émission de débat diffusé par nos confrères de radio France internationale (RFI).

Par un communiqué, le ministère a démenti cette nouvelle. « Le ministère tient à rassurer l’opinion nationale et internationale que des recherches menées par ses services techniques à travers d’une part des bulletins officiels de la propriété industrielle (Bopi) de l’Organisation africaine de la propriété intellectuelle (OAPI) et d’autre part les bases de données mondiales sur les marques de l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI) où sont publiées les marques enregistrées respectivement dans l’espace OAPI et au niveau international n’indiquent aucune trace de protection de la marque Faso Dan Fani » peut on lire dans la note.

Et après d’autres investigations supplémentaires, le ministère a affirmé « qu’aucune marque concernant le Faso Dan Fani n’a fait l’objet de dépôt à l’OAPI à la date du 15 avril 2019. Par conséquent, aucune demande de titre relative au Faso Dan Fani provenant d’une firme asiatique n’a été reçue à l’OAPI ».

Saisissant l’occasion, le département que dirige Harouna Kaboré a par ailleurs annoncé la labellisation prochaine du Faso Dan Fani et de trois autres produits : le chapeau de Saponé, le beurre de Karité, et les produits de cuirs et peaux de Kaya. En ce qui concerne le Faso Dan Fani, le communiqué précise que le processus de son labellisation sera terminé d’ici mai 2019 avec le dévoilement du logotype du label Faso Dan Fani  le 30 avril prochain. Mais en tout état de cause, le département en charge du commerce a laissé entendre que des instruments juridiques existent pour permettre au Burkina Faso de s’opposer éventuellement « à toute tentative d’appropriation illicite par toute tierce personne de la marque Faso Dan Fani ».

Notons que depuis janvier 2018, le pagne tissé Faso Dan Fani (FDF) est devenu le pagne officiel des grandes manifestations au Burkina Faso.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé