Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le président du Faso, chef suprême des armées, a réuni ce 23 mai 2020, une session du Conseil supérieur de la défense nationale. 
Guinée: décès à Conakry ce 22 mai 2020 à l’âge de 70 ans, du musicien Mory Kanté, connu pour son titre à succès "Yéké Yéké".  
Burkina: l’ppposition politique exige la levée du couvre-feu instauré depuis le 21 mars dernier dans le cadre de la lutte contre la Covid’1
Covid-19: Des taximen de Ouaga souhaitent faire passer le prix de la course de 300 à 500 FCFA à cause la limitation du nombre de passagers 
Eau: en 2019, le gouvernement a construit 506 km de réseau d’adduction d’eau potable et 188 bornes fontaines en milieu urbain (DSN/PM).
Santé: 150 médecins spécialistes, 500 généralistes, 50 pharmaciens généralistes et 10 pharmaciens spécialistes formés en 2019 (DSN/PM).
Santé: le gouvernement a réalisé 59 CSPS, normalisé 67 autres, lancé les travaux du CHR de Manga et inauguré le CHR de Ziniaré (DSN/PM). 
Burkina : 5 lycées professionnels -1 en finition-, 2 lycées techniques et 8 lycées scientifiques-2 en finition- réalisés en 2019 (DSN/PM). 
Education: 2 578 salles de classes dont 1 167 en cours de finition, réalisés au Burkina à fin 2019 (DSN/PM). 
Burkina: le secteur minier a connu l’entrée en activité de 3 nouvelles mines portant la production d’or à 50 tonnes en 2019 (DSN/PM).

ECONOMIE

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré a présidé, mercredi dans la matinée, un forum sur les opportunités économiques du Burkina Faso. Ce forum organisé en collaboration avec le Conseil d’affaires économiques étrangères (DIEK) de Turquie, entend inciter plus d’investissements turcs au Burkina Faso.

Le président du Conseil d’affaires Turquie-Burkina Faso, Ahmet Dal, a nourri l’espoir que ce forum puisse renforcer les bases de développement des relations économiques entre les hommes d’affaires des deux pays. 

Et « la visite officielle du président du Faso en Turquie peut y contribuer » a-t-il soutenu. Car même si les échanges commerciaux entre les deux pays ont augmenté ces dernières années (50 millions de dollars en 2014 contre 90 millions de dollars en 2017), « ils restent en deçà de nos potentialités respectives » a indiqué le président de la Chambre de commerce et d’industrie du Burkina Mahamadi Sawadogo. 

Pourtant, « le Burkina Faso dispose d’énormes potentialités économiques faiblement exploitées et d’un environnement des affaires attractif que le gouvernement ne cesse d’améliorer » a soutenu le Ministre du Commerce, de l’Industrie et de l’Artisanat, Harouna Kaboré. 

« Les reformes plus récentes sont l’adoption d’un nouveau code des investissements incitatif et attractif, d’une loi portant organisation de la concurrence et d’une loi sur la promotion des petites et moyennes entreprises » a souligné le ministre.

Il a, par conséquent, invité les hommes d’affaires turcs « à saisir les opportunités qui s’offrent à eux pour booster les échanges économiques gagnant-gagnant ».

Prenant la parole à la tribune pour clore les travaux, le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré a dit combien son séjour en Turquie allait être mis à profit pour établir des balises solides, avec son homologue Réception Tayyip Erdogan.

Direction de la communication de la présidence du Faso

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir