Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le Front patriotique pour le renouveau (FPR), parti d'opposition, du Dr Aristide Ouédraogo suspendu pour 3 mois
RDC: la France annonce 65 millions d'euros d'aides au pays
Football: les Étalons du Burkina font match nul (0-0) face à l'Ouganda au titre de la 1re journée des éliminatoires de la Can 2021
Coopération: l’Algérie prête à mettre son expérience à la disposition du Burkina dans la lutte contre le terrorisme
Burkina: le cyber-activiste Naïm Touré interpellé par la police 
Economie: la Chine veut apporter plus d'opportunités à la croissance économique mondiale
Education: le Burkina veut rendre effective l’obligation de la scolarisation des enfants de 06 à 16 ans d’ici à 2030
Burkina: hausse du taux brut de scolarisation au primaire passant de 33,8% en 1994 à 88,5% en 2017 (Officiel)
Burkina: trois assaillants abattus à Foutouri dans l'Est du pays suite à une «vigoureuse riposte» des soldats (Armée)
Brésil: l'ex-président brésilien Lula est sorti de prison après plus d'un an et demi d'incarcération

Image d'illustration/journalducameroun.com

ECONOMIE

Dans un communiqué rendu public ce 20 mars 2019, le ministère en charge du Commerce a alerté l’opinion sur une probable tentative d’importation de riz de mauvaise qualité sur le territoire national après que la cargaison fut refoulée aux ports togolais et guinéen.

« La cargaison de riz en provenance d’Asie objet du communiqué N°019-0003/MCIA/SG/DGCRF du 4 février 2019 après avoir échoué son déchargement successivement aux ports de Guinée et de Lomé, se serait redirigée au port d’Abidjan dans l’intention d’approvisionner le marché burkinabè. En rappel, les inspections opérées sur ladite cargaison en Guinée et au Togo n’ayant pas permis d’attester la bonne qualité de ce riz, le ministère a signifié son refus catégorique à toute tentative de faire rentrer ce riz au Burkina Faso » peut on lire dans ledit communiqué.

Par conséquent, les autorités ont averti que « les auteurs de toute importation de riz non-conforme aux exigences de qualité s’exposeront à des sanctions » et la marchandise sera détruite.

 

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé