Aujourd'hui,
URGENT
Soudan: l'Union africaine donne un ultimatum de 15 jours à l'armée pour remettre le pouvoir aux civils, sans quoi le pays sera suspendu
Burkina: le gouvernement dément la prétendue labellisation du Faso Dan Fani par une firme chinoise et annonce sa labellisation future
Irak: 900 présumés terroristes rapatriés de Syrie pour être jugés
France:  la cathédrale Notre-Dame de Paris ravagée par les flammes, l'édifice et les œuvres sauvées 
Burkina: l'ancien ministre de la Culture, Tahirou Barry accepte d'être le candidat du MCR à la présidentielle de 2020
Etats-Unis: le progressiste Pete Buttigieg candidat à l'investiture démocrate
Libye: le HCR s’inquiète du sort des migrants pris dans les combats
Soudan: le ministre soudanais de la défense, Mohamed Ahmed Ibn Aouf, renonce à diriger le Conseil militaire qui dirigera la transition
Burkina: le gouvernement lance une opération de contrôle de l’authenticité des diplômes des fonctionnaires en activité
Burkina: plus d'une centaine d'individus interpellés au cours de l'opération Otapuanu

ECONOMIE

2018 a été une année difficile certes mais satisfaisante dans la mise en œuvre des activités de l’association Action des journalistes pour les mines (AJM). C’est fort de cela que ladite association comme à l’accoutumée, a présenté ses vœux de nouvel an à la chambre des mines du Burkina le 18 janvier 2019.

En 2018, les activités de l’AJM étaient placées autour du thème : «Environnement et développement durable». Pour une jeune association comme l’AJM, le bilan est satisfaisant selon Elie Kaboré, président de l’AJM. En effet, le taux d’exécution des activités est d’environ 90%. Et cela dénote de la confiance que les partenaires ont en elle et aussi du sérieux du travail des membres et des patrons de presse. Pour l’année 2019, l’AJM entend déployer ses activités autour du thème : «L’intégration du secteur minier dans le tissus économique et social».

L’effet d’entrainement positif du secteur minier dans le développement du Burkina au plan économique et social sera donc au centre des activités de l’AJM. Et c’est pour cela qu’Elie Kaboré a invité la chambre des mines et les sociétés minières à s’impliquer davantage pour permettre d’atténuer le sentiment anti-secteur minier au sein de l’opinion qui grandit du fait que les populations sont parfois en manque d’informations justes.

Un message qui a été bien reçu par Tidiane Barry, président de la chambre des mines qui tout en reconnaissant les mérites de cette association, a invité l’ensemble des parties prenantes du secteur minier à jouer leurs rôles par rapport à ce cheminement. «Si nous sommes là en ce début d’année à nous féliciter les uns et les autres, c’est parce que nous avions à cœur que cette vision perdure et chacun de nous à jouer et rôle et sa partition», reconnait le président de la chambre des mines.

Malgré les défis sécuritaires que traverse le Burkina, Tidiane Barry se veut confiant pense que le Burkina à des raisons d’espérer en un avenir meilleur en termes de développement économique et social. Occasion pour lui donc d’inviter l’ensemble des acteurs à travailler à ce que les entreprises minières évoluent dans un climat social paisible.
 


Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

La nomination de l'ancien Premier ministre Paul Kaba Thiéba comme directeur général de la Caisse des dépôts et de consignations du Burkina Faso (CDC-BF) est-elle, selon vous, un choix judicieux?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé