Aujourd'hui,
URGENT
Agriculture: les parasites, notamment les chenilles légionnaires, ont été maîtrisés à 98% dans la region du Sud-Ouest (Directeur régional).
Covid-19: l’ambassade de Chine au Burkina offre 10 000 masques et 20 thermomètres au ministère de l’Education nationale.   
Burkina: la police met fin aux activités d’un réseau de présumés malfrats dans la ville de Ouaga détenant 509 cartes bancaires.   
Niger: 6 Français et 2 Nigériens tuées dimanche par des hommes armés dans la zone de Kouré (sud-ouest du Niger). 
Tapoa: 5 personnes enlevées samedi sur l'axe Fada-Kantchari par des hommes armés ont été retrouvées saines et sauves dimanche. 
Bobo Dioulasso: 850 élèves de l’Enam en formation militaire au Groupement d’instruction des forces armées.
Fada: l’explosion d’un pneu provoque une débandade au marché de bétail. 
Covid-19: les cas confirmés en Afrique dépassent la barre du million. 
Burkina: la Semaine nationale de la culture ne se tiendra pas en 2020 à cause de la Covid-19 (ministre de la Culture).
Liban : au moins quatre Burkinabè blessés dans l'explosion survenue au port de Beyrouth (bilan provisoire). 

ECONOMIE

Le président ivoirien Alassane Ouattara, président en exercice de la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), a présidé ce jeudi 10 janvier 2018, en compagnie du président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, la cérémonie du 25e anniversaire de l’UEMOA.

Placé sous le thème « 25 ans de progrès vers l’intégration régionale, ensemble pour relever le défi de la libre circulation des personnes et des biens », cet anniversaire de l’institution se veut un cadre pour passer en revue les acquis de l’UEMOA en termes d’intégration, et les défis futurs qui s’imposent à la structure. Le président de la Commission de l’UEMOA, Abdallah Boureima, a fait une mention spéciale aux autorités et au peuple burkinabè pour avoir accepté d’accueillir l’UEMOA, instrument d’intégration par excellence.

Le représentant du président du Conseil des ministres statutaire de l’UEMOA, Abdoulaye Bio Tchané, a salué le chemin parcouru par l’institution et a souhaité que tous les acteurs travaillent en vue de faire de l’Union économique et monétaire ouest-africaine, un espace viable et porteur d’émergence pour les pays membres. 

Pour le président en exercice de la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de l’UEMOA, Alassane Ouattara, plusieurs chantiers intégrateurs ont été réalisés au profit des populations des huit pays membres après 25 ans de fonctionnement. Ces acquis sont, entre autres, l’instauration d’une solidarité entre les peuples, la création d’un marché commun basé sur la libre circulation des biens, des personnes et des capitaux, la mise en place d’une monnaie commune, les convergences macroéconomiques, et l’harmonisation des politiques dans les secteurs économiques et sociaux au sein de l’union.

Pour rendre plus viable et dynamique ce marché intérieur commun, le président Ouattara propose le relèvement du taux des échanges intracommunautaires de l’union, qui se situe aujourd’hui à 16%, l’allègement des nombreux postes de contrôles qui facilitent les prélèvements illicites par la construction des autoroutes, la création d’emplois pour la jeunesse afin d’éviter la migration.

Il a invité les différents acteurs à mener la réflexion afin de faire de l’UEMOA un instrument au service du développement des pays membres.

Direction de la communication de la présidence du Faso

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir