Aujourd'hui,
URGENT
Nigéria: 37 morts dans les attaques de trois villages dans l’État de Sokoto
Kossovo: le Premier ministre, accusé de crimes de guerre, démissionne de nouveau
CAN 2019: l’Algérie championne d’Afrique pour la 2e fois après 1990 en battant le Sénégal 1  but à 0
Erythrée: l’ancien patriarche de l’Eglise orthodoxe excommunié
Burkina: «Plus de 105 000 ha de forêts perdues annuellement» selon le ministère de l'environnement
Santé: l'OMS déclare Ebola une «urgence» sanitaire mondiale
CAN 2019: le Nigéria bat la Tunisie (1-0) et s’adjuge le bronze
Cédéao: décès de Marcel Alain de Souza, ancien président de la Commission (8 avril 2016 au 28 février 2018)  à Paris en France
Europe: Ursula von der Leyen élue de peu à la tête de la Commission européenne (RFI)
Musique: décès de Johnny Clegg, le "Zoulou Blanc" à l'âge de 66 ans

ECONOMIE

L’échangeur du Nord sera ouvert à la circulation le jeudi 15 novembre 2018 selon le ministère en charge des Infrastructures dans une publication rendue publique ce mercredi 7 novembre. Selon cette dépêche de l'Agence d'information du Burkina (AIB),  l’ouvrage qui a coûté environ 70 milliards de F CFA a été financé sous le format Partenariat public privé (PPP) entre l’Etat burkinabè et le groupe Bank of Africa (BOA).

Une publication sur la page Facebook du ministre en charge des Infrastructures, Eric Bougma renseigne que la cérémonie officielle d’inauguration est prévue pour le jeudi 15 novembre 2018, dans la matinée. La même source précise que la cérémonie  devrait connaître la présence des plus hautes personnalités du pays, dont le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré.

Situé à la partie Centre-nord de la capitale burkinabè, l’échangeur du Nord est un ouvrage constitué d’un carrefour principal à quatre nœuds à anses et en trompette, avec une boucle de sortie sur la route nationale n°22 et dix ouvrages de franchissement, de longueur variant entre 40 et 75 m. Les travaux de cette infrastructure ont été lancés le 4 décembre 2015, par le gouvernement de la Transition et devaient durer 38 mois. Aux dires des spécialistes, l’ouvrage a coûté environ 70 milliards de F CFA, financé sous le format Partenariat public privé (PPP) entre l’Etat burkinabè et le groupe Bank of Africa (BOA).

Avec cette inauguration, la capitale burkinabè va compter désormais quatre échangeurs fonctionnels. En effet, avant l’échangeur du Nord, il y avait celui  de Ouaga 2000, ouvert en 2008, celui de l’Ouest ouvert en 2010 et celui de l’Est ouvert en 2012.

Agence d’information du Burkina

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé