Aujourd'hui,
URGENT
Terrorisme: "importante saisie d’armes" par la Force conjointe du G5 Sahel à la frontière entre le Niger et le Tchad
Maroc: le roi gracie la journaliste Hajar Raissouni, condamnée à un an de prison pour avortement illégal
Coopération: le Ghana offre au Burkina 110 millions F CFA pour  soutenir ses efforts dans la gestion de la crise humanitaire
Inde: New Delhi lance un plan de lutte contre la pollution
Burkina: le rapport d’activités 2018-2019 du Haut Conseil du Dialogue social remis au président du Faso
Tunisie: Kaïs Saïed élu président avec 72,71 % des voix (Officiel)
Justice: l'audience du procès de l'affaire dite charbon fin de nouveau renvoyée au mardi 17 décembre 2019
Côte d'Ivoire: Guillaume Soro, candidat à la présidentielle de 2020 
Burkina: la 21 JNLP se tiendra du 18 au 20 octobre sous le thème:«Comment consolider la liberté de la presse face à la menace terroriste ?»
Politique: le CDP va organiser un congrès extraordinaire pour lever les différentes sanctions prises à l'encontre des différents militants

ECONOMIE

Du 23 au 25 octobre 2018, le conseil municipal de Bobo-Dioulasso tient sa session budgétaire. Cette session budgétaire, 4ème session ordinaire de l’année 2018 du conseil municipal de la commune de Bobo-Dioulasso, porte sur l’amendement et l’adoption de l’avant projet de budget, gestion 2019.

Equilibré en recettes et en dépenses, le  budget primitif, gestion 2019 de la commune de Bobo-Dioulasso s’élève  à la somme 8 milliards 557 millions 750 mille 992 FCFA. Avec pour recettes propres 4 milliards 913 millions 778 mille 465 FCFA, la commune prévoit au titre de l’année 2019, la somme de 2 milliards 906 millions 908 mille 14 FCFA au titres des investissements, soit 34% des recettes propres ; tandis que les dépenses de fonctionnement s’élèvent à 8 milliards 162 millions 183 mille 60 FCFA. 

Le budget de la commune, au titre de l’année 2018, était de l’ordre de 7 milliards de FCFA. Mais le budget de 2019, lui, « se veut très ambitieux », s’est enorgueilli le maire Bourahima Sanou à l’ouverture de la session.

Toutefois, dira-t-il, pour l’exercice 2019, il est envisagé un certain nombre de mesures qui devraient permettre d’accroître les recettes propres de la commune, de maitriser les dépenses de fonctionnement et d’améliorer les investissements.  Ce sont entre autres, « l’élaboration d’une stratégie claire pour une  mobilisation optimale des recettes propres,  la mise à jour du fichier des exploitants du domaine public qui permettra de savoir les recettes qui peuvent y découler, la sensibilisation des contribuables au paiement de leurs taxes, le recensement des parcelles pour avoir une idée du reste à recouvrer sur la taxe de jouissance et du même coup, inciter les contribuables au paiement de ladite taxe, l’exploration des pistes pour l’acquisition d’outils de gestion des contribuables ».

En ce qui concerne la maîtrise des dépenses de fonctionnement, le maire qui y voit la gestion des équipements et  du carburant, le suivi de la consommation d’eau et d’électricité dans les services de la mairie.

 

 

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

La Fédération burkinabè de football a choisi de confier le poste de sélectionneur des Etalons "A" à Kamou Malo, faisant ainsi confiance à l’expertise nationale. Cette décision, selon vous, est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé