Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

ECONOMIE

Du 20 au 24 août 2018, s’est tenue la 4e session du séminaire en suivi et évaluation des projets, orchestrée par Online trading center (OTC) en collaboration avec la fondation sciences campus. Cela a été l’occasion non seulement de rassembler les étudiants de Master en suivi-évaluation des projets et programmes, mais aussi de certifier des spécialistes et experts en la matière. Lors de la cérémonie de clôture, il a été procédé à la remise d’attestations aux impétrants.

Différents modules étaient à l’ordre du jour à l’occasion de ce séminaire organisé par OTC et la fondation sciences campus. Ainsi, la formation à laquelle prenaient part des professionnels venus du Bénin, de la Côte d’Ivoire, du Mali, de la Guinée, du Tchad et du Burkina Faso, a porté d’une part sur les outils et cycle complet du projet, de l’analyse, contrôle et audit. D’autre part, il a été question de les outiller sur les concepts de cadre logique, cadre conceptuel, marketing, ressources humaines et management. Aussi, un accent particulier a été mis sur la visite de projet, les études de cas. L’examen de certification a été le clou de la formation, avant qu’intervienne la restitution des travaux de groupe sur les cas pratiques.

Durant 4 jours, ces responsables et coordonnateurs de projets et autres professionnels qui avaient pour ambition de s’orienter dans le domaine du suivi-évaluation des projets et programmes, ont fait de ce rendez-vous, un cadre d’échange et de partage d’expériences. Du coup, c’est tout heureux qu’ils ont vu leurs efforts récompensés aux termes de ladite formation, qui fait de certains, spécialistes en suivi-évaluation de projets.

Satisfaits de l’expérience vécue au cours du séminaire, l’ensemble des participants par la voix de leur porte-parole, l’Ivoirien Camille Yamua entendent tirer profit de ces différents acquis qui leur apporteront beaucoup pour la suite de leur carrière. A cet effet, il fait savoir qu’ « après avoir participé pendant ces 5 jours à ce séminaire d’échanges, de formation, de spécialisation et d’expertise pour certains et pour d’autres (…), l’efficacité et l’efficience de ces projets, seront à l’ordre de mise dans nos différents pays respectifs ».

Ce séminaire a rassemblé 21 participants. Parmi ceux-ci, on dénombrait 12 postulants aux différentes certifications. De ce nombre, il ressort que 7 ont été fait experts et 5 spécialistes. Quant aux 9 autres participants, il s’agissait des étudiants en master pour le rassemblement. Ces lauréats, aux dires du coordonnateur d’OTC, Siaka Gow sont aptes à faire valoir leurs compétences acquises dans divers domaines d’intervention. Il justifie cela en faisant remarquer que « le suivi-évaluation est de plus en plus important dans les différents projets, dans nos programmes. Et dans nos nations, il est important d’avoir des gens qui ont des formations pointues et des connaissances dans ce domaine ».

Toutefois, il a indiqué qu’il revient à ces impétrants de renforcer leurs capacités afin d’être à la hauteur des attentes. Selon M. Gow, ces derniers doivent « développer différentes qualités pour être performants et agir en termes de qualité, tout en faisant preuve d’une forte qualité d’adaptation et d’intégration ».

Cependant, le coordonnateur d’OTC et aussi président de la fondation sciences campus, a confié que le plus important dans cette démarche voulue par son institut réside dans « le partage d’expérience ».     

 

Sondage

Rien n'a été trouvé!

Rejoins-nous sur Facebook

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé