Aujourd'hui,
URGENT
Ouagadougou: des conseillers s’opposent aux projets de délibérations du maire Armand Béouindé
Classement FIFA: le Burkina 6è et toujours dans le Top 10 africain
Diplomatie: le magistrat Brahima Séré nommé ambassadeur du Burkina Faso en Turquie.
Diplomatie:  Oumarou Maïga nommé ambassadeur du Burkina Faso en Afrique du Sud.
Diplomatie:  Benoit Kambou, ex-président du Haut conseil pour la réconciliation et l’unité nationale, nommé ambassadeur du Burkina au Tchad.
Burkina: le 5ème recensement général de la population se tiendra cette année (Conseil des ministres)
Liberia: La présidente sortante Sirleaf dit non à son exclusion du parti (UP), tout en promettant de faire appel de cette décision (koaci.c
Boussé: Un élève blessé par balle, alors qu’il prenait part à une manifestation de soutien aux enseignants
G5 Sahel: la Mauritanie supprime le visa d’entrée imposé aux Burkinabè
Chan 2018: Les Étalons locaux font match nul 0-0 face à l'Angola comptant dans la 1ere journée de la poule D

ECONOMIE

Le Directeur général de la Loterie nationale burkinabè (Lonab), Lucien Carama, a procédé ce vendredi 30 décembre 2016 à Ouagadougou à la signature d’une convention de partenariat avec la Chambre des métiers et de l’artisanat du Burkina Faso (CMABF). Par cette convention, la Nationale des jeux du hasard s’engage désormais à promouvoir les artisans et les entreprises artisanales en favorisant leur accès à la commande publique chaque fois que la Lonab voudrait faire un don dans le cadre de la réalisation des ouvrages socioéconomiques.


Concrètement, selon Lucien Carama, cette convention va se matérialiser dans les prochaines années par un accompagnement des artisans dans leurs activité diverses. «J’ose espérer que ce partenariat va contribuer de façon significative à l’amélioration des conditions de travail de tous les adhérents pour relever le défi du développement. L’acte que nous posons ce matin entre en droite ligne de notre mission sociale qui consiste à soutenir l’Etat burkinabè et les acteurs de développement à promouvoir le développement socioéconomique du Burkina Faso dont la finalité est de lutter efficacement contre la pauvreté. Ce partenariat gagnant-gagnant permettra sans nul doute d’atteindre de meilleurs résultats avec les activités des bénéficiaires», a affirmé M. Carama tout en encourageant les responsables de la Chambre des métiers et de l’artisanat à continuer à promouvoir le métier de l’artisanat au Burkina Faso car étant un secteur important.

Jacques Sédogo, président de la CMABF, a pour sa part révélé que ce partenariat avec la Lonab permettra à la structure qu’il pilote de pouvoir accompagner les artisans dans l’obtention des marchés publics, ce qui développera selon lui, les entreprises artisanales.

«En tant que premier responsable de la CMABF, je ne peux que me réjouir de cette signature de convention et rassurer la Lonab que nous avons déjà une bonne expérience avec l’Etat depuis 2011 dans la réalisation des marchés publics et que nous mettrons tout en œuvre pour que les missions qui nous seront confiées soient accomplies dans de bonnes conditions», a laissé entendre M. Sedogo. Saisissant l’occasion, il a souhaité que d’autres entreprises et institutions puissent emboiter le pas à la Lonab de « manière à ce que les artisans puissent occuper leur place dans le pays ».

Notons que ce présent partenariat s’inscrit en droite ligne du plan stratégique 2016-2025 de Lonab à son axe 4 qui prévoit l’accompagnement des petites et moyennes entreprises et des acteurs de développement.
 
  


Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir