Aujourd'hui,
URGENT
Brésil: l'ex-président brésilien Lula est sorti de prison après plus d'un an et demi d'incarcération
Burkina: les trois opérateurs mobiles (ONATEL, ORANGE et TELECEL) comptent 19 millions d’abonnés, soit un taux de pénétration de 96%
Burkina: Macky Sall exprime sa solidarité au peuple burkinabè après l'attaque du convoi de la mine de Semafo à Boungou
Mali: le chef djihadiste Amadou Koufa placé sur la liste terroriste américaine
Côte d'Ivoire: Charles Blé Goudé sera jugé par le tribunal criminel à Abidjan
Burkina: les syndicats de la santé suspendent leur mouvement d'humeur engagé depuis plus de 6 mois suite à la reprise des négociations
Burkina: la Brigade spéciale des investigations Anti-terroristes chargée de l’enquête su l'attaque du convoi de la mine de Semafo
Burkina: au moins 37 morts dans une attaque terroriste contre un convoi de la société minière de Boungou (Semafo) à l'Est
Burkina: le député Daouda Simboro démissionne de son poste de député à l'Assemblée nationale
Climat: les États-Unis officialisent leur sortie de l'accord de Paris sur le climat

ECONOMIE

A tout moment et  en tout lieu les abonnés de la Nationale d’électricité pourront s’approvisionner en unités pour recharger leurs compteurs « Cash power ». Ce dispositif vient mettre fin au périple que vit au quotidien la clientèle de la Société nationale d’électricité du Burkina Faso (Sonabel), pour l’achat d’unités prépayées. Le lancement de cette nouvelle modalité de paiement a eu lieu ce mercredi 27 juin 2018, à travers la signature d’une convention entre les responsables de la compagnie de téléphonie mobile Orange Burkina et la Sonabel.

Après une première expérience, qui consistait à régler ses factures post-payées via le service Orange Money, il est désormais donné aux clients de la Sonabel utilisant le dispositif « Cash Power » de se ravitailler en unités de rechargement par ce procédé électronique. A en croire les premiers responsables de la Nationale d’électricité, cette démarche s’inscrit dans le souci de modernisation de la gestion de la clientèle.

Pour François de Salles Ouédraogo, Directeur Général de la Sonabel, ce produit qui vient d’être lancé mettra fin aux souffrances des clients, dans la mesure où il présente de nombreux avantages. Ainsi, lesdits clients gagneront en temps et auront une réduction de dépenses. Cette disposition offre donc plusieurs avantages. « Il n’y a plus de pénalité. Plus de paiement de redevances en cas de retard. Et cela offre la possibilité de payer les unités en tout temps », a fait savoir Souleymane Ouédraogo, Directeur Commercial et de la Clientèle de la Sonabel.

Notant qu’il s’agit là « d’un ouf de soulagement » pour les clients, François de Salles Ouédraogo, ne manque pas d’appeler les uns et les autres à adhérer à cette nouvelle technologie qui leur est offerte. De ce fait, cela viendra pallier le déficit de la qualité des prestations des guichets. Considéré comme une innovation majeure, « le client pourra acheter ses unités à n’importe quel moment, n’importe où, 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24 », a rassuré le Directeur Général de la Sonabel.

La satisfaction se lisait sur les visages à l’occasion du lancement de ce produit, dont la démonstration a été faite séance tenante par Emmanuel Tassembedo, Directeur de Orange Money. Il va de soi que pour bénéficier de ce service, le client est tenu à avoir de prime abord un compte Orange Money. Aussi, il lui est permis de mémoriser jusqu’à 5 numéros de compteur. Quant au coût de la transaction, il est fixé selon le montant des unités à recharger, mais compris entre 100 et 200 FCFA.

Ce partenariat entre Orange Money et la Sonabel, selon Ben Cheick Haïdara s’inscrit dans le cadre de la vision de son entreprise qui est « d’accompagner les entreprises et les usagers dans la transformation digitale ».

Par cette « transformation digitale majeure » opérée par la Sonabel avec l’appui de Orange Burkina, c’est une épine qui vient d’être enlevée des pieds des clients, qui depuis un endroit quelconque, pourront effectuer l’achat des unités prépayées d’électricité.    

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé