Aujourd'hui,
URGENT
Kossovo: le Premier ministre, accusé de crimes de guerre, démissionne de nouveau
CAN 2019: l’Algérie championne d’Afrique pour la 2e fois après 1990 en battant le Sénégal 1  but à 0
Erythrée: l’ancien patriarche de l’Eglise orthodoxe excommunié
Burkina: «Plus de 105 000 ha de forêts perdues annuellement» selon le ministère de l'environnement
Santé: l'OMS déclare Ebola une «urgence» sanitaire mondiale
CAN 2019: le Nigéria bat la Tunisie (1-0) et s’adjuge le bronze
Cédéao: décès de Marcel Alain de Souza, ancien président de la Commission (8 avril 2016 au 28 février 2018)  à Paris en France
Europe: Ursula von der Leyen élue de peu à la tête de la Commission européenne (RFI)
Musique: décès de Johnny Clegg, le "Zoulou Blanc" à l'âge de 66 ans
Burkina: 2136  policiers pour servir « patriotiquement » la Nation

ECONOMIE

Dans ce communiqué de presse parvenu à Fasozine, l’Unité de coordination de la formulation du second compact du Burkina fait le point de l’avancée des étapes du processus entrant dans le cadre de l’opérationnalisation du second compact que bénéficie le Burkina Faso. Un travail de la partie burkinabè qui serait « bien apprécié par le Millenium Challenge Corporation. 

« L’Unité de coordination de la formulation du second compact du Burkina Faso (UCF-Burkina) travaille en ce moment sur la Phase 3 du processus afin de « définir et choisir les projets » devant atténuer les grands problèmes précédemment identifiés à la Phase I (l’insuffisance, la mauvaise qualité et le coût élevé de l’électricité et le déficit de main d’œuvre qualifiée). 

Les acteurs ont organisé un Atelier technique de révision des propositions de projets du 07 au 8 mai 2018 pour prendre en compte les amendements du MCC. 

La version 2 des projets soumise au MCC le jeudi 17 mai 2018 ! 

L’atelier de révision a produit la 2e version des projets qui a été finalisée et renvoyée au MCC ce jeudi 17 mai 2018 pour amendements. Des copies seront également envoyées au Gouvernement, aux parties prenantes et PTF pour observation en prévision des prochaines étapes. 

En rappel, la Phase 2 a porté sur le diagnostic approfondi des problèmes identifiés et a permis aux parties prenantes et aux experts d’élaborer deux (2) Notes conceptuelles (une sur l’énergie et l’autre sur le capital humain) qui ont été validées par le Gouvernement du Burkina Faso et le MCC. 

De belles avancées à l’honneur du Burkina Faso 

Au cours de cette Phase 3, l’UCF-Burkina et les parties prenantes du domaine de l’électricité et du capital humain ont mené des concertations sur les Notes conceptuelles validées. L’approche de définition et d’élaboration des versions préliminaires des projets, s’est déroulée en deux (2) étapes : 

- 12 au 22 mars 2018 : Atelier technique de rédaction 

- 26 au 27 mars 2018 : Commission de priorisation des investissements. 

 

Après d’intenses travaux, les versions préliminaires des projets du Compact II du Burkina Faso ont été envoyées au MCC le mercredi 04 avril 2018. Des équipes thématiques du MCC à Washington ont passé en revue les différents projets et renvoyé des amendements et observations le 18 avril 2018 à l’UCF-Burkina. Pour contribuer à la finalisation de ces documents de projets, une mission du MCC a séjourné au Burkina Faso du 06 avril au 11 mai 2018. Des réunions et des séances de travail ont été organisées avec les acteurs du domaine de l’énergie et de l’éducation. 

« Des propositions initiales de grande qualité » : c’est ainsi que l’’ensemble des acteurs du MCC a qualifié les versions préliminaires des projets du Compact II du Burkina. Les instances supérieures de cette institution notent que « le Burkina Faso est l’un des meilleurs partenaires du MCC dans le monde » et notre ambassadeur aux USA a félicité l’UCF et tous les acteurs pour « le travail abattu et très bien apprécié par le MCC ». Cela est à l’honneur des parties prenantes, de l’équipe de l’UCF-Burkina et du Gouvernement du Burkina Faso. 

 

ENCADRE 

Une victoire d'étape, la signature de la convention CDF 

Le « Compact Development Funding » (CDF), d’un montant de 8,825 millions USD soit 4 853 750 000 de FCFA a été octroyé par le MCC pour financer les études de faisabilité des projets du compact II du Burkina Faso (Phase 4 à venir). L’accord de subvention a été signé le 20 avril dernier à Washington entre le MCC et le Gouvernement du Burkina Faso représenté par Mme le Ministre Délégué chargé du Budget assistée par le Ministre de l’Energie, l’Ambassadeur du Burkina Faso aux USA et d’autres personnalités. 

Alicia Robinson-Morgan est la nouvelle Directrice-Afrique francophone, du Département des Operations de Compact MCC : elle remplace Melissa HO (appelée à d’autres fonctions) avec qui la collaboration a été très fructueuse. Mme Robinson-Morgan était précédemment la Coordonnatrice Principale du Commerce et de l'Investissement au Bureau Afrique de l’USAID. 

Une nouvelle Loi a récemment été signée sur la modernisation du MCC (Millennium Challenge Modernization Act (H.R.3445)) : elle permet au MCC d'effectuer des investissements transfrontaliers et régionaux (compacts régionaux) grâce à des accords qui favorisent la croissance économique, maximisent la réduction de la pauvreté et facilitent le commerce et l'investissement au niveau régional. »

Contact presse 

Isabelle TIENDREBEOGO 

Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 

Tél. : (226) 25 49 75 75 

Cel. : (226) 70 21 93 02

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé