Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le flambeau du 11-décembre a été transmis à Tenkodogo, ville hôte de la célébration de l'indépendance en 2019
Centrafrique: arrestation en France de Patrice-Edouard Ngaïssona, ex-chef anti-balaka en RCA
11-décembre:  «Rien et absolument rien ne doit remettre en cause notre vouloir vivre-ensemble» (Roch Kaboré)
Migration: le pacte de l’ONU sur les migrations adopté à Marrakech
11-Décembre: "L'occasion de rendre hommage à notre peuple travailleur et de saluer la mémoire des bâtisseurs de notre nation." (Roch Kaboré)
Royaume-Uni: Theresa May annonce au Parlement le report du vote sur l'accord de Brexit
RDC: Joseph Kabila n'exclut pas de se représenter en 2023 (RFI)
Burkina: l'abbé Théophile Naré nommé nouvel évêque du diocèse de Kaya par le Pape François ce 7 décembre 2018 (Officiel) 
Tchad: huit ans de prison pour l’ex-chef rebelle tchadien Baba Laddé
France: les hausses de taxe sur les carburants «annulées pour l'année 2019»

ECONOMIE

Le Premier Ministre, Paul Kaba Thiéba, a reçu dans l’après-midi du 8 mai 2018 à Ouagadougou, le ministre malien de l’Economie et des Finances, Dr Boubou Cissé. Il était porteur d’un message de son Premier ministre à l’endroit du chef de gouvernement burkinabè. Ce déplacement s’effectue dans le cadre du lancement de la zone économique spéciale couvrant le Burkina Faso, le Mali et la Côte d’Ivoire.

Le lundi 14 mai prochain, sera lancé à Sikasso au Mali, la zone économique spéciale au profit des peuples du Burkina Faso, de la République du Mali et celle de la Côte d’Ivoire. C’est la principale information livrée par le ministre malien de l’économie et des finances malien, à sa sortie d’audience avec le Premier ministre Burkinabè Paul Kaba Thiéba.

Pour Dr Boubou Cissé, ces trois pays se sont engagés « pour améliorer la coopération économique et aller vers une intégration plus rapide de leur économie ».

A l’en croire, Ces trois pays (localités) disposent d’énormes potentialité économiques, et avec les efforts des trois gouvernements, ces localités pourront amorcer un véritable développement au profit de leurs populations respectives.

Ainsi, des projets structurants dans les domaines de l’agrobusiness, l’agro-industrie, le transport, la communication verront bientôt le jour à la faveur de cette zone économique spéciale communément appelé «Triangle du balafon».

Le 14 mai prochain, les Premiers ministres burkinabè, malien et ivoirien procéderont à la signature de la déclaration d’engagement, pour matérialiser le démarrage effectif de ce projet sous régional.

A noter que ce projet sous régional bénéficie du soutien de l’Union économique et monétaire ouest africaine et devra servir de modèle pour l’ensemble de l’union.

DCI/PM

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir