Aujourd'hui,
URGENT
Maouloud 2020: la journée du jeudi 29 octobre 2020 déclarée chômée et payée sau Burkina Faso.  
Justice: Jean Claude Bouda recouvre la liberté 5 mois après sa détention à la Maco. 
Burkina:  18 Burkinabè meurent dans un accident à l'entrée de Bouaké en Côte d'Ivoire (conseil des ministres).       
Mali: plus de 100 djihadistes libérés en vue d’un échange pour obtenir la libération de Soumaïla Cissé et Sophie Pétronin (AFP).
Togo: la BOAD injecte 20 milliards FCFA dans le projet cimentier du magnat Burkinabè Inoussa Kanazoé.
Présidentielle/2020: la jeunesse de l’Union pour le progrès et le changement collecte 26 millions de FCFA pour la caution de Zéphirin Diabré.
Sécurité: le Soudan détruit 300.000 armes à feu illégales dans le cadre du projet national de collecte d'armes
Santé: le Bénin lance la construction d'un Centre hospitalier et universitaire de référence dans la sous-région ouest-africaine.  
Présidentielle/2020 : le dossier du candidat Roch Marc Christian Kaboré déposé par Simon Compaoré, président du MPP, parti au pouvoir. 
Burkina: Mahamadi Kouanda démissionne du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP, ex parti au pouvoir).

ECONOMIE

Une équipe de la Direction Générale du Contrôle économique et de la Répression des Fraudes (DGCRF) accompagnée d’éléments de la Gendarmerie Nationale a procédé à la mise sous scellés d’une unité de fabrication de tôles à Tampouy dans l’arrondissement 3 de Ouagadougou, le lundi 12 février 2018. Cette unité irrégulièrement implantée, fabrique et commercialise depuis plus de huit (08) mois des tôles bac 30/100.

L’unité est implantée dans une zone d’habitations et son promoteur ne dispose d’aucun document lui permettant d’exercer, notamment l’autorisation d’implantation.

L’activité de fabrique de tôles dans cette zone crée des nuisances de tous ordres pour les populations voisines .

C’est suite à une interpellation citoyenne que les agents du ministère en charge de l’industrie ont procédé au contrôle des documents et des installations de cette unité. En l’absence de documents, l’usine a été mise sous scellés pour non possession de l’autorisation d’implantation. Une convocation a été adressée à son promoteur à cet effet.

Le Ministère du commerce, de l’industrie et de l’artisanat invite les potentiels promoteurs à se conformer aux lois et règlements en vigueur en matière de commerce au Burkina Faso ou au besoin à se faire accompagner par les structures du département.

Il invite par ailleurs les populations à plus de collaboration en dénonçant toute pratique illicite ou irrégulière en matière de commerce aux numéros verts suivants : 80 00 11 84/85 pour Ouagadougou et ses environs; et 80 00 11 86 pour la zone de Bobo Dioulasso.

DCPM Ministère du Commerce, de l’industrie et de l’artisanat

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir