Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: «Plus de 105 000 ha de forêts perdues annuellement» selon le ministère de l'environnement
Santé: l'OMS déclare Ebola une «urgence» sanitaire mondiale
CAN 2019: le Nigéria bat la Tunisie (1-0) et s’adjuge le bronze
Cédéao: décès de Marcel Alain de Souza, ancien président de la Commission (8 avril 2016 au 28 février 2018)  à Paris en France
Europe: Ursula von der Leyen élue de peu à la tête de la Commission européenne (RFI)
Musique: décès de Johnny Clegg, le "Zoulou Blanc" à l'âge de 66 ans
Burkina: 2136  policiers pour servir « patriotiquement » la Nation
Ouagadougou: 11 personnes décèdent au cours de leur garde-à-vue, le parquet ouvre une information judiciaire
Espace: l’Inde reporte le lancement de sa seconde mission lunaire
Football: la finale de la CAN 2019 opposera le vendredi 19 juillet au Caire, le Sénégal à l'Algérie

ECONOMIE

Dans le cadre de  ses activités, l'Action des journalistes sur les mines au Burkina Faso (AJM-BF) a effectué une visite sur le site d’exploitation de la mine d’or d’Essakane gérée par la société Iam Gold. Les participants à cette excursion ont pu toucher du doigt les réalités de fonctionnement d’une société minière en pleine exploitation.

Durant plus de huit heures, les journalistes membres de l’AJM-BF ont pu découvrir de visu les installations de la mine d’or d’Essakane en activité depuis juillet 2010. Après une brève présentation des grands axes de la mine d’or, les visiteurs du jour ont eu droit à une visite guidée de deux installations de la plateforme : la fosse d’extraction du minerai (longue de 3 km, large de 820 mètres avec une profondeur de 220 mètres) et la structure de concassage du minerai.  Après cela, la délégation a mis le cap sur des réalisations sociales opérées par la mine au profit des populations impactées.  Il s’agit d’un site de maraîcher culture au profit des femmes de la localité et du collège d’enseignement général d’Essakane site.  

A l’issue de cette tournée, la direction de la communication de la mine a salué cette initiative de l’AJM-BF qui a permis  aux journalistes d’être en situation réelle avec une activité minière.  « Nous sommes très ravi d’accueillir ce groupe de journaliste et on espère que de cette visite naitra des partenariats et qu’on pourra de manière régulière avoir ce genre d’échanges avec les journalistes » a indiqué  Marie Diop, directrice des affaires corporatives et de la communication d’Essakane Sa.

Pour le journaliste Elie Kaboré, président de l’AJM-BF, cette visite avait pour objectif de permettre aux participants de se familiariser concrètement avec l’activité d’une mine à ciel ouvert. « Nous avons pu voir le cycle de production, le concassage. Nous avons pu avoir des informations sur comment la mine se prépare pour l’après mine en matière de revégétation de l’environnement.  (…) Il revient maintenant à chaque journaliste de voir quel est son centre d’intérêt afin d’orienter ses productions et ses recherches futures » a fait savoir Elie Kaboré. Pour lui donc, en fonction des thématiques, chaque journaliste pourra produire un article de presse en vue d’approfondir les aspects vus au cours de cette visite. Notons que la mine d’Essakane est entrée en production commerciale en juillet 2010 pour une durée de 15 ans. En 2016, elle a réalisé une production estimée à 377 000 onces d'or soit plus de 10,68 tonnes.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé