Aujourd'hui,
URGENT
Nigéria: 37 morts dans les attaques de trois villages dans l’État de Sokoto
Kossovo: le Premier ministre, accusé de crimes de guerre, démissionne de nouveau
CAN 2019: l’Algérie championne d’Afrique pour la 2e fois après 1990 en battant le Sénégal 1  but à 0
Erythrée: l’ancien patriarche de l’Eglise orthodoxe excommunié
Burkina: «Plus de 105 000 ha de forêts perdues annuellement» selon le ministère de l'environnement
Santé: l'OMS déclare Ebola une «urgence» sanitaire mondiale
CAN 2019: le Nigéria bat la Tunisie (1-0) et s’adjuge le bronze
Cédéao: décès de Marcel Alain de Souza, ancien président de la Commission (8 avril 2016 au 28 février 2018)  à Paris en France
Europe: Ursula von der Leyen élue de peu à la tête de la Commission européenne (RFI)
Musique: décès de Johnny Clegg, le "Zoulou Blanc" à l'âge de 66 ans

ECONOMIE

Dans le cadre de sa mission de promotion d’une éducation de qualité et accessible à toutes et à tous au Burkina Faso, le Cadre de concertation des ONG et associations en éducation de base (CCEB-BF), avec le soutien de Diakonia, mène depuis 2016, des actions de suivi-budgétaire dans les communes des chefs-lieux de régions.


Cette initiative s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de son programme quinquennal dénommé : Programme pour l’influence des politiques éducatives nationales par les Organisations de la Société Civile (OSC) en éducation à travers le dialogue, le plaidoyer et l’interpellation pour l’augmentation des ressources affectées à l’éducation. Ce programme dont la mise en œuvre est confiée à des OSC membres et non membres du CCEB-BF et les syndicats, a inscrit le suivi-budgétaire comme une stratégie permettant aux acteurs de l’éducation de s’investir davantage dans la recherche de solutions pour l’amélioration des ressources en éducation tant dans leur mobilisation que dans leur utilisation.

S’engageant dans cette dynamique, les OSC entendent exercer leur droit à l’information budgétaire qui est fondée sur le principe de l’accessibilité du public à l’information budgétaire consacré par les textes juridiques internationaux et nationaux. Cette initiative se veut être une plateforme de recherche d’information sur le budget et sur les problèmes majeurs de l’éducation au niveau de chaque localité et de proposition de solution pour une meilleure utilisation des ressources allouées au secteur éducatif.

Organisées en comité de suivi-budgétaire, les OSC intervenant dans l’éducation collectent les données, les analysent, font des propositions d’amélioration sur les problèmes identifiées aux autorités communales à travers des rencontres d’échanges et de plaidoyer pour une augmentation des ressources allouées à l’éducation.

Quant aux autorités communales des premières communes concernées (Dori, Ouahigouya, Banfora, Koudougou, Yamba, Gaoua, Tenkodogo, Dédougou, Ziniaré), il s’agit d’une initiative pouvant renforcer la mise en application de leur devoir de redevabilité et par conséquent améliorer la concertation avec leurs communautés. Des 2018, quatre autres communes des quatre régions restantes à savoir le Centre, le Centre-Nord, le Centre-Sud et les Hauts-Bassins seront intégrées dans le programme.

   

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé