Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: Lucienne Ariane ZOMA,  Socio-anthropologue, est nommée 1er vice-président du HCRUN
Niger: le grand griot zarma, Djilbo Badjé, s'est éteint à près de 80 ans (RFI)
Santé: le président du Faso a lancé un appel aux populations afin que le paludisme soit vaincu au Burkina Faso d’ici 2030
Burkina: Le tribunal de Djibo  est fermé «jusqu‘à nouvel ordre» pour «raisons de sécurité»
Siao: le Madagascar, pays invité d’honneur de la 15e édition
Burkina:  «Artisanat africain, exigences du marché et développement technologique» est le thème du Siao 2018 (26 octobre-4 novembre)
Burkina: l’abbé Prosper Bonaventure Ky nommé évêque de Dédougou
Football: l’ancien sélectionneur de l’équipe de France, du Cameroun et de la Côte d’Ivoire, Henri Michel, est décédé ce 24 avril 2018.
France: Soupçonné de corruption au Togo et en Guinée, l'homme d'affaires français, Vincent Bolloré, en garde à vue.
Burkina: tué lors de l’attaque du camp de la Minusma, le Caporal Yaméogo Ibrahim (35ans) a été inhumé ce lundi au cimetière de Gounguin

ECONOMIE

Suite à l’adoption du Nouveau code général des impôts au Burkina Faso par l’Assemblée nationale du Burkina Faso ce mercredi 20 décembre 2017, la taxe sur le tabac passe désormais de 30% à 45%.

Face aux députés, le ministre de l'Economie, des Finances et du Développement, Hadizatou Rosine Coulibaly/Sori a expliqué les spécificités de ce nouveau code qui portent, entre autres, sur sa simplicité, la taxation des sachets plastiques et la hausse de la taxe sur le tabac qui passe désormais à 45%.

Selon Mme Coulibaly, la hausse de la taxe sur le tabac vise à aligner le Burkina Faso sur les normes communautaires de l'Uemoa. Mais pas seulement. En plus d’accroitre les ressources fiscales, cette augmentation met en avant l'impératif de santé des populations. «La perte annuelle de production liée à la mortalité du fait du tabagisme au Burkina Faso, selon le tableau OMS, est estimée à 55, 8 milliards de francs CFA en 2013», a fait savoir Hadizatou Rosine Coulibaly/Sori.

A noter que le nouveau code général des impôts a été adopté à l’unanimité par les 117 députés votants. Ledit projet de loi comporte au total 821 articles portant sur les impôts directs et des taxes assimilées, les impôts indirects et des taxes assimilées, les droits d’enregistrement et de timbre, les obligations et les régimes d’imposition, les procédures fiscales et les dispositions finales.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir