Aujourd'hui,
URGENT
Arabie Saoudite: Selon la CIA, Mohammed ben Salman a ordonné l'assassinat du journaliste Khashoggi
Burkina: la Coalition contre la vie chère organise le 29 novembre une journée de protestation contre la récente hausse du prix du carburant
Madagascar: le second tour de la présidentielle opposera Andry Rajoelina et Marc Ravalomanana, tous deux anciens présidents
Centrafrique: l’ex-chef anti-balaka Alfred Yecatom Rhombot extradé vers la CPI
Israël: le ministre de la Défense démissionne après le cessez-le-feu à Gaza
Brexit: Theresa May annonce que son gouvernement a validé le projet d'accord avec l'Union européenne 
Burkina: l'utilisation de contraception moderne a empêché 397 000 grossesses non désirées et 142 000 avortements (rapport)
Burkina: le bureau actuel du syndicat national de la GSP interdit d'activités, 10 agents révoqués (Conseil des ministres)
Sénégal: Macky Sall laisse entrevoir l'amnistie pour Khalifa Sall et Karim Wade (RFI)
Burkina: le Mouloud célébré dans la nuit du lundi 19 au mardi 20 novembre 2018

ECONOMIE

Suite à l’adoption du Nouveau code général des impôts au Burkina Faso par l’Assemblée nationale du Burkina Faso ce mercredi 20 décembre 2017, la taxe sur le tabac passe désormais de 30% à 45%.

Face aux députés, le ministre de l'Economie, des Finances et du Développement, Hadizatou Rosine Coulibaly/Sori a expliqué les spécificités de ce nouveau code qui portent, entre autres, sur sa simplicité, la taxation des sachets plastiques et la hausse de la taxe sur le tabac qui passe désormais à 45%.

Selon Mme Coulibaly, la hausse de la taxe sur le tabac vise à aligner le Burkina Faso sur les normes communautaires de l'Uemoa. Mais pas seulement. En plus d’accroitre les ressources fiscales, cette augmentation met en avant l'impératif de santé des populations. «La perte annuelle de production liée à la mortalité du fait du tabagisme au Burkina Faso, selon le tableau OMS, est estimée à 55, 8 milliards de francs CFA en 2013», a fait savoir Hadizatou Rosine Coulibaly/Sori.

A noter que le nouveau code général des impôts a été adopté à l’unanimité par les 117 députés votants. Ledit projet de loi comporte au total 821 articles portant sur les impôts directs et des taxes assimilées, les impôts indirects et des taxes assimilées, les droits d’enregistrement et de timbre, les obligations et les régimes d’imposition, les procédures fiscales et les dispositions finales.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir